Argent de poche, temps de travail, contrat au pair en Autriche

Qu'il s'agisse de l'argent de poche, des jours de congés ou du contrat au pair : Nous avons recueilli les informations les plus importantes concernant le séjour au pair en Autriche.

Jeune fille avec son sac à main
  • Contrat au pair

    Il est important que la famille d'accueil et le jeune au pair parlent au préalable de leurs attentes respectives et qu'ils fixent le plus important par écrit. Ceci permettra d'éviter d'éventuelles déceptions. Nous recommandons de signer le contrat officiel selon l'accord européen.

    Résiliation du contrat
    Le contrat au pair peut être résilié sans justification en respectant un préavis d'une semaine.

  • Durée de séjour

    Les au-pairs sont autorisés à rester jusqu'à un an en Autriche.

  • Tâches au pair

    Le jeune au pair s'occupe principalement des enfants. À côté de la garde d'enfants, il aide aussi dans les tâches domestiques légères.

    Il est important de clarifier au préalable quel sera son emploi du temps au quotidien. Il est recommandé de fixer par écrit vos accords dans le contrat au pair

  • Argent de poche

    En Autriche, l'argent de poche du jeune au pair est officiellement considéré comme un salaire. La personne au pair reçoit donc son salaire en fin de mois pour 18 heures par semaine de travail. Le montant du salaire mensuel brut est de 446,81 euros.

    Si le séjour au pair dure au moins un an le jeune au pair reçoit trois mois de salaire en plus, c'est-à-dire 15 mois de salaire pour 12 mois de travail.

  • Gîte et couvert

    Un jeune au pair doit être nourri, logé et blanchi pendant toute la durée de son séjour chez sa famille d'accueil. Il a également droit à une chambre meublée d'au moins 9 m². Celle-ci doit disposer d'une fenêtre (que l'on peut ouvrir) et disposer d'un chauffage. La chambre doit, en outre, pouvoir être fermée à clef de l'intérieur.

    Le jeune au pair a également droit, au même titre que les autres membres de la famille, de prendre part au repas en commun, de rejoindre la famille autour de la table, d'avoir accès au réfrigérateur, etc. En outre, il reçoit le gîte et le couvert même en cas de maladie ou pendant ses congés.

  • Horaires de travail

    Un jeune au pair en Autriche travaille jusqu'à 18 heures par semaine. 

  • Temps libre et congés

    Un jeune au pair reçoit au moins un jour libre par semaine. Les exigences dûes à la vie familiale et à l'entretien du logement de la famille ainsi que les besoins du jeune au pair sont donc à prendre en considération.

    La législation relative aux congés et à la rémunération des jours de congés non posés stipule le nombre de jours de congés auxquels les jeunes au pair ont droit. En Autriche, ils reçoivent 30 jours de congés pour un séjour de 12 mois. En cas de séjour plus court, il faut calculer les jours de congés proportionnellement à cette valeur de référence.

    Il n’existe pas de régulation officielle en Autriche pour les jours fériés pour les jeunes au pair. Nous recommandons aux jeunes au pair de ne pas travailler les jours fériés, sauf dans des cas exceptionnels. Il est ainsi conseillé que la famille d'accueil et le jeune au pair arrivent à un accord ensemble à l'avance.

    Plus d'infos:

  • Cours de langue

    En Autriche, un jeune au pair doit avoir l'opportunité de participer à un cours de langue. Les familles d'accueil paient la moitié des frais du cours de langue de leur jeune au pair.

  • Assurance

    Avoir une assurance couvrant les risques de maladie et d'accidents est un des points essentiels à considérer afin que la famille et le jeune au pair puissent apprécier au mieux leur expérience au pair.

    Les jeunes au pair sont dans l'obligation d'avoir une couverture maladie pour la durée complète de leur séjour en Autriche. Elle peut être souscrite chez un assureur privé. Les frais d'assurance sont à prendre en charge par le jeune au pair lui-même. Les assurances maladie étrangères ne peuvent être acceptées que si les prestations sont également allouées en Autriche.

    Attention : les jeunes au pair originaires de pays hors UE doivent apporter la preuve qu'ils bénéficient d'une couverture maladie complète lors de leur demande de visa au pair.

    L'assurance accidents est payée par la famille d'accueil. Cette dernière doit faire inscrire le jeune au pair auprès de l'assurance sociale autrichienne (conformément à la loi férérale autrichienne sur le régime général de sécurité sociale ASVG). La famille d'accueil paye les cotisations pour l'assurance accidents à la Gebietskrankenkasse, la caisse régionale d'assurance maladie.

  • Permis de conduire

    Si la famille attend de son jeune au pair qu'il utilise sa voiture, il est fortement conseillé de lui demander non seulement s'il a le permis de conduire mais aussi s'il a assez d'expérience de la route. Le jeune au pair doit s'assurer que son permis de conduire demeure valable en Autriche. Il se peut qu'il soit obligé de faire la demande d'un permis de conduire international.

    Que se passe t-il en cas d'accident avec dommages matériels ? Qui est tenu d'assumer les frais engendrés dans cette situation ? Clarifiez cet aspect avant le début du séjour au pair et n'oubliez pas de noter les points les plus importants par écrit.

L'équipe d'AuPairWorld fait tout son possible pour mettre à votre disposition des informations actuelles sur les différents pays d'accueil. Nous ne pouvons néanmoins garantir que tous les contenus soient exhaustifs et corrects. Si vous constatez des lacunes ou des inexactitudes, nous serions heureux de recevoir vos commentaires.
×

Accédez à votre profil sur AuPairWorld

Vous n'avez pas encore de profil ?
L'enregistrement est rapide et gratuit.

Créer un profil au pair
Créer un profil famille
Vous avez déjà un profil ?
Cliquez ici pour vous connecter