Toutes les questions sur le séjour au pair

Trouvez toutes les questions et réponses sur le sujet jeune au pair telles que les conditions générales, les horaires de travail etc.

Première étape

  • Devenir au pair : la bonne décision ?

    • Tu aimerais connaitre une autre culture et découvrir un pays étranger ?  
    • Tu voudrais améliorer tes connaissances linguistiques dans le pays d'accueil et faire d'importantes expériences pour toi-même et pour ton parcours professionnel ? 
    • Tu aimes t'occuper d'enfants ?

    Si tu peux répondre par l'affirmative à toutes ces questions, alors le séjour au pair est fait pour toi. Dans le cadre d'un séjour au pair, tu es plongé(e) dans la culture et la langue de ton pays d'accueil. En même temps, tu vis dans ta famille d'accueil comme un véritable membre de la famille.

    Même si les jeunes au pair apprécient les tâches qui leur sont confiées, il n'en reste pas moins qu'elles restent synonymes de responsabilité. Surtout en ce qui concerne la garde des enfants. Il est donc important que tu agisses de façon responsable et que tu n'aies pas peur de relever de nouveaux défis. Réussir ces challenges est souvent source d'enrichissement personnel pour les jeunes au pair. Tu peux lire les témoignages de jeunes au pair et de familles d'accueil sur la page Témoignages de notre site.

  • Accueillir un jeune au pair, est-ce la bonne décision ?

    • Vous avez besoin d'aide pour garder vos enfants ? 
    • Vous avez au moins un enfant de moins de 18 ans qui vit sous votre toit ? 
    • Vous êtes prêts à accueillir un jeune au pair pendant un certain temps, à le considérer comme un membre de votre famille à part entière et à lui faire découvrir votre langue et votre culture ? 
    • Vous pouvez mettre à la disposition de votre jeune au pair sa propre chambre et vous pouvez lui verser de l'argent de poche, l'assurer ainsi que lui offrir le gîte et le couvert ?

    Si vous pouvez répondre par l'affirmative à toutes ces questions et que vous avez envie d'accueillir une « fille ou fils aîné(e) » dans votre famille, le séjour au pair est vraiment fait pour vous. Vous obtiendrez un soutien dans la garde de vos enfants ainsi que dans les travaux ménagers, et le séjour sera en même temps un véritable enrichissement pour toute la famille. 

    Il est important de se décider pour un jeune au pair de façon consciente. Le séjour au pair repose en effet sur une relation de confiance particulière : on vous confie un nouveau membre de la famille d'une autre culture à qui vous confiez à votre tour vos enfants. L'attention et le respect mutuel, une bonne communication, des règles claires ainsi qu'une intégration réussie du jeune au pair dans la vie familiale sont des aspects clés pour un séjour au pair agréable. 

    Et n'oubliez pas : le jeune au pair n'est ni un éducateur de jeunes enfants, ni une aide ménagère. Contrairement à une relation employeur-employé, le jeune au pair vit chez vous comme s'il était un nouveau membre de la famille. Il participe au quotidien de la famille et prend en charge de légers travaux domestiques tout comme les autres membres de la famille. Le nouveau grand frère ou la nouvelle grande soeur deviennent alors la plupart du temps une personne de référence importante pour les enfants. Et de la même manière que vous transmettez en tant que famille d'accueil votre culture à votre jeune au pair, ce dernier vous fera aussi découvrir sa culture, sa langue et les coutumes de son pays d'origine.  

  • Pourquoi dois-je m'enregistrer ?

    Vous vous enregistrez sur AuPairWorld afin de trouver un jeune au pair ou une famille d'accueil qui vous corresponde. Pour cela, il vous suffit de créer gratuitement un profil. Dès que vous aurez créé votre profil, vous retrouverez dans votre rubrique EasyFind tous les profils correspondants à vos critères de recherche. Vous pourrez, en outre, prendre contact avec les jeunes au pair ou familles d'accueil de votre choix grâce à la messagerie sécurisée d'AuPairWorld. Afin d'exprimer votre intérêt à un jeune ou à une famille, vous avez la possibilité d'envoyer un message standard. Afin de pouvoir échanger vos coordonnées, les familles d'accueil doivent devenir Membre Premium. Le service est gratuit pour les jeunes au pair.


Tâches

  • Quelles tâches me seront confiées en tant qu'au pair ?

    En tant qu'au pair, tu vis avec ta famille d'accueil et tu participes aux tâches domestiques quotidiennes pendant ton séjour chez eux. Considéré(e) comme « grand frère » ou « grande soeur » temporaire, tu es principalement chargé(e) de t'occuper des enfants. C'est une tâche à grande responsabilité. À cela viennent s'ajouter de légers travaux domestiques en rapport direct avec les enfants.

    En tant qu'au pair, tu as certes des obligations mais aussi des droits : un jeune au pair n'est ni une nounou, ni une aide ménagère, ni une aide-soignante pour personnes âgées. Le jeune au pair n'est pas un employé mais un membre de la famille à part entière. Le jeune au pair n'est pas un employé mais un membre de la famille à part entière.


Les heures de travail

  • Qu'est-ce qui est compté comme temps de travail et comme temps libre?

    Lorsque les limites entre temps de travail et congés sont floues, posez-vous la question suivante : Pourquoi mon jeune au pair nous accompagne-t-il en vacances ? Devra-t-il s'occuper des enfants ou pourra-t-il disposer de son temps comme il le souhaite ? Une fois que vous aurez clarifié cet aspect, discutez-en avec votre au pair ! Trouvez un compromis qui soit satisfaisant pour les deux parties.

  • La garde d'enfants est-elle payée en supplément?

    En général les heures de travail sont clairement défini dans les dispositions du pays d'accueil. Le temps du babysitting doit être compris dans son temps de travail.
     

     

  • Faut-il déjà détailler les heures de travail hebdomadaires dans le contrat au pair ou peut-on encore apporter des modifications par la suite ?

    Définissez déjà en amont les tâches principales et les horaires de travail de votre jeune au pair en concertation avec ce dernier. Néanmoins, il va de soi que vous ne pourrez pas tout prévoir à l'avance. Votre jeune au pair devra donc aussi savoir faire preuve de flexibilité. La règle d'or est donc de planifier ce qui peut l'être tout en veillant à ne pas dépasser le nombre d'heures de travail prévues dans votre pays et à laisser suffisamment de temps à votre au pair pour suivre un cours de langue. L'idéal est d'établir un horaire hebdomadaire ou mensuel pour votre jeune au pair que vous pourrez revoir ensemble au début de chaque semaine.

  • Qu'en est-il des jours fériés ? Le jeune au pair peut-il dans ce cas s'occuper des enfants ces jours-là ?

    Vérifiez toujours les réglementations du pays d'accueil respectif. Dans certains pays il y a des dispositions légales qui interdisent aux jeunes au pair de travailler pendant les jours féries. Selon notre opinion, pendant les jours fériés les jeunes au pair devraient pouvoir profiter d'un jour libre et surtout de ne pas depasser le nombre d'heures de travail hebdomadaire. Toutefois, dans des cas exceptionnels et suite à un accord préalable, la famille d'accueil pourrait demander au jeune au pair de travailler. Discutez-en avec votre jeune au pair afin de parvenir à un accord en la matière. La relation que vous entretenez avec votre jeune au pair repose au final toujours sur un échange mutuel.

  • Le baby-sitting est-il considéré comme temps de travail ?

    Bien sûr ! Le baby-sitting est un travail à part entière, même si le jeune au pair regarde la télévision pendant que les enfants dorment. Le jeune au pair doit rester éveillé et être disponible au cas où les enfants se réveillent ou s'ils ont besoin de son aide. Pendant son temps libre, à l'inverse, le jeune au pair est libre d'organiser son temps comme il le souhaite. Ce n'est pas le cas ici. D'autre part, les différentes réglementations relatives au séjour au pair définissent le nombre de soirées de baby-sitting autorisées par semaine. Dans la plupart des pays, le jeune au pair effectue de une à deux soirées de baby-sitting par semaine.


Congés et temps libre

Noël

  • Pendant les fêtes de Noël, pouvons-nous exiger l'aide de notre jeune au pair ?

    Exiger, non...mais demander, oui, bien entendu :-). Nombreux sont les au pairs qui préfèrent passer Noël en famille. Il vous faut donc aborder la question le plus tôt possible avec votre au pair. Si votre au pair décide de passer les fêtes chez vous, fixez ensemble les jours où il ou elle devra travailler et ses jours de congé. Un bon compromis serait, par exemple, de lui proposer de rester chez vous à Noël mais de pouvoir prendre des vacances à Pâques ou entre Noël et le jour de l'An en contrepartie.

    Lisez également l'article suivant sur le sujet :

    Noël chez la famille d'accueil : une occasion unique d'échange culturel

  • Pendant les fêtes, nous avons l'habitude de partir en vacances avec les enfants. Est-il courant de proposer au jeune au pair de nous accompagner ?

    Demander suffisamment à l'avance à votre jeune au pair ce qu'il ou elle a prévu de faire à Noël. Si votre au pair exprime le souhait de passer les fêtes avec vous, essayez, dans la mesure du possible, de l'inclure dans vos projets. Si ceci s'avère impossible pour des raisons d'organisation ou financières, assurez-vous de trouver une solution. Exposez clairement les raisons de votre décision à votre jeune au pair, et assurez-lui avant tout qu'il n'est en rien fautif.

  • Nous sommes musulmans alors que notre fille au pair est chrétienne. Elle aimerait fêter Noël. Que pouvons-nous faire pour notre au pair ?

    Noël est aux chrétiens ce que le Ramadan est aux musulmans. N'hésitez pas à vous montrer curieux et respectueux à l'égard d'autres coutumes et traditions ; c'est là une belle occasion d'approfondir l'échange culturel avec votre au pair. Demandez aussi à votre au pair suffisamment à l'avance comment elle souhaite passer les fêtes de fin d'année. A-t-elle prévu de célébrer Noël avec ses amis, de rester chez vous ou de rentrer auprès de sa famille ? Si elle souhaite rentrer dans son pays, donnez-lui la possibilité de passer les fêtes en famille. Fixez ensemble ses jours de congé et la date de son retour.

  • Devrions-nous offrir quelque chose à notre jeune au pair ?

    Votre fille au pair devrait être considérée comme un membre de la famille à part entière pendant son séjour. Si vous offrez des cadeaux à vos enfants, il est certain que cela fera plaisir à votre au pair si vous pensez aussi à elle. Une petite attention suffit ; pensez, par exemple, à un calendrier avec des expressions idiomatiques pour apprendre la langue, à un album photo personnalisé, un bricolage réalisé par vos enfants... Si votre au pair a prévu de rentrer chez elle pendant les fêtes, vous pourriez, par exemple, lui offrir son billet.

  • Chaque année, nous faisons une photo de famille officielle pour Noël. Devrions-nous inviter notre au pair à se joindre à nous sur la photo ?

    Au sein d'une famille, les avis sont souvent partagés. Si votre au pair passe Noël chez vous, je suppose que le courant passe plutôt bien entre vous. Il n'y a donc aucune raison de ne pas l'inclure sur la photo de famille. C'est un beau souvenir d'une fête organisée et célébrée tous ensemble. Si d'autres membres de votre famille ne partagent pas cet avis, pourquoi ne pas prendre deux photos, l'une avec votre au pair et l'autre sans ? Qui sait, peut-être que votre au pair sera ravi(e) de se saisir de l'appareil pour faire la deuxième ?

×

Accédez à votre profil sur AuPairWorld

Vous n'avez pas encore de profil ?
L'enregistrement est rapide et gratuit.

Créer un profil au pair
Créer un profil famille
Vous avez déjà un profil ?
Cliquez ici pour vous connecter