Formalités d'entrée et visa en Autriche

Quelles sont les conditions d'entrée pour les jeunes au pair souhaitant partir pour l'Autriche ? De quel type de visa ont-ils besoin ? Voici toutes les formalités à suivre avant de commencer un séjour au pair en Autriche.

jeune au pair à l'aéroport

Les conditions d'entrée diffèrent si le jeune au pair provient d'un pays de l'UE, de l'AELE ou de l'EEE ou d'un pays hors UE.

UE : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Suède, Slovaquie, Slovénie.

AELE : Islande, Liechtenstein, Norvège, Suisse

Hors EU et Croatie : Ressortissants de tous les autres pays et de la Croatie.

  • Citoyens de l'UE, de l'AELE et de l'EEE

    Étape 1: Carte d'identité ou un passeport valide

    À l'exception des citoyens de la Croatie, les citoyens de l'UE peuvent entrer en Autriche simplement avec un passeport ou une carte d'identité valable

    Étape 2: Meldebescheinigung (certificat d'inscription au registre de l'état civil)

    Les jeunes au pair ressortissant d'un pays UE, de l'Islande, du Liechtenstein, de la Norvège et de la Suisse n'ont pas besoin d'un permis de séjour. Si la durée du séjour est supérieure à 3 mois, il devra demander Meldebescheinigung) auprès du bureau de l'immigration Aufenthaltsbehörde.

    Étape 3: S'inscrire à la Sécurité sociale en Autriche

    Il est obligatoire d'inscrire le jeune au pair auprès de la sécurité sociale (conformément à la loi fédérale sur le régime de sécurité sociale ASVG).

  • Citoyens hors UE

    Les jeunes au pair ressortissants d'un pays hors de l'UE ont besoin d'un visa pour entrer en Autriche. Au moment de la demande du visa, ils ne devront pas avoir plus de 27 ans. 

    Étape 1 :  Vérifier la validité du passeport

    Le jeune au pair doit s'assurer que son passeport soit valide avant d'organiser son départ. S'il n'en possède pas encore, il doit en faire la demande à temps. L'obtention du passeport peut, en effet, prendre jusqu'à 6 mois

    Étape 2 : Déclarer le jeune au pair auprès de l'agence pour l'emploi autrichienne (Arbeitsmarktservice - AMS)

    La famille d'accueil doit contacter l'agence pour l'emploi autrichienne (AMS) deux semaines avant le début du séjour au pair. Pour déclarer sa présence, il faut présenter les documents suivants :

    • un justificatif du niveau d'allemand du jeune au pair
    • un contrat au pair complet et signé par les deux parties. 

    Si la famille et le jeune au pair remplissent les conditions de l'AMS*, une confirmation de déclaration (Anzeigebestätigung) sera délivrée. En général, la confirmation de déclaration est valable 6 mois et peut être renouvelée pour six mois supplémentaires.

    Conditions d'obtention d'une confirmation de déclaration auprès de l'AMS :
    1. Le jeune au pair a entre 18 et 27 ans.
    2. Il  n'a pas travaillé plus d'un an en tant qu'au pair en Autriche au cours des cinq dernières années.
    3. Le motif principal de son séjour en Autriche est d'y travailler en tant que jeune au pair. Il souhaite résider en Autriche pour découvrir la culture du pays et renforcer ses connaissances linguistiques en séjournant chez une famille d'accueil.
    4. Il possède des connaissances de base de l'allemand et il peut prouver son niveau.
    5. La famille d'accueil a au moins un enfant mineur qui vit avec elle.
    6. Les tâches principales consistent à s'occuper des enfants de la famille d'accueil et dans quelques tâches ménagères légères.

    Pour plus de renseignements, veuillez consulter les infos officielles du Conseil Emploi, Politique Sociale, Santé et Consommateurs (bmask) sur l'emploi des jeunes au pair des pays hors UE et de la Croatie sur l'emploi d'un jeune au pair ressortissant d'un pays non européen ou de la Croatie.

    Étape 3 : Demande du permis de séjour

    Lorsque le jeune au pair reçoit la confirmation de la notification, il doit demander un permis de séjour pour des cas particuliers de travail indépendant au consulat ou à l'ambassade d'Autriche dans son pays de résidence.

     Le jeune au pair doit aussi présenter les documents suivants :

    • formulaire de demande ;
    • passeport valable ;
    • acte de naissance ou équivalent ;
    • photo d'identité récente ;
    • certificat de casier judiciaire ou équivalent ;
    • la preuve de sa souscription à une assurance valable en Autriche ;
    • contrat au pair ;
    • confirmation de la notification de l'AMS (Anzeigebestätigung).

    La délivrance de visa pour les jeunes au pair originaires d'Afrique et d'Asie peut prendre de trois à quatre mois. L'AMS ne peut pas prolonger la validité de la confirmation de déclaration (Anzeigebestätigung) en fonction du délai de délivrance du visa. Il est donc dans ce cas peu probable qu'un séjour au pair de 12 mois soit envisageable.

    Si le jeune au pair ne vit pas dans son pays d'origine, il peut demander le permis dans le pays où il se trouve.

    Dans le site du gouvernement autrichien, vous pourrez trouver des informations plus détaillées sur le permis de séjour.

    Étape 4 : Inscrire le jeune au pair auprès de la sécurité sociale

    Il sera nécessaire d'inscrire le jeune au pair auprès de la sécurité sociale une fois arrivé en Autriche.

  • Visa Vacances-Travail

    Qu'est-ce que le Programme Vacances-Travail ?

    Le visa Vacances-travail permet aux jeunes ressortissants de certains Pays de vivre et travailler en Autriche. Normalement le programme a une durée maximale de 12 mois. Toutefois, il a une validité de 6 mois dans le cas des demandeurs de la Nouvelle- Zélande.

    Quelle est la philosophie du visa Vacances-Travail ?

    Ce programme a été conçu pour les jeunes qui ont un âge compris entre 18 et 30 ans voulant travailler et voyager ou étudier pour une durée determinée en Autriche. Même si ce visa ne peut pas être demandé pour des raisons de travail ou d'étude, les jeunes au pair pourront en tous cas étudier et travailler. 

    En outre, il est conseillé de demander ce qu'on appelle "Bestätigung der Ausnahme vom Geltungsbereich des Ausländerbeschäftigungsgesetz". Il s'agit d'un document délivré par le bureau régional, le plus proche du jeune au pair, qui fait partie du Service public autrichien de l'emploi - Arbeitsmarktservice (AMS). Les familles d'accueil devront respecter les règles prévues en matière de salaire, conditions de travail et sécurité sociale.

    Qui peut demander le visa Vacances-Travail ? 

    Les jeunes qui viennent d'Argentine, Australie, Chili, Hong Kong, Israël, Japon, Nouvelle-Zélande, Corée du Sud et Taïwan peuvent demander ce type de visa auprès de l'ambassade ou du consulat autrichien dans leur Pays d'origine. Cette demande pourra être présentée à partir de 3 mois avant la date de départ prévue et, en tous cas, pas après 3 semaines de la date d'arrivée prévue.

    Les citoyens australiens, canadiens, néo-zélandais et coréens qui se trouvent déjà en Europe ont également la possibilité de demander ce visa auprès de certaines ambassades autrichiennes en Europe.

    Les personnes qui souhaitent demander le visa doivent avoir entre 18 et 30 ans. Les jeunes qui ont encore 17 ans peuvent toujours demander le visa, à condition que leur séjour en Autriche commence après leur 18e anniversaire. En général, un visa Vacances-Travail ne peut être demandé qu'une seule fois dans une vie.

    Les jeunes qui demandent ce type de visa doivent prouver qu'ils ont souscrit une assurance et qu'ils disposent de moyens financiers suffisants pour subvenir à leurs besoins pendant les premiers mois de leur séjour en Autriche. Ils doivent également prouver qu'ils disposent d'un billet de retour dans leur pays d'origine.

    Quels sont les documents nécessaires pour présenter la demande de visa ?

    • Un formulaire dûment rempli ;

    • Un passeport qui ne doit pas expirer avant 3 mois de la date d'arrivée en Autriche ;

    • Une photo passeport biométrique récente ; 

    • Un billet de retour ou un document attestant que le jeune dispose de ressources financières suffisantes pour en acheter un ;

    • Une preuve attestant que le jeune au pair dispose d'une assurance voyage, santé et accidents;

    • Un document attestant que le jeune possède de ressources financières suffisantes pour se maintenir à l'étranger.

    Pour en savoir de plus sur le visa Vacances-Travail, veuillez consulter le site du  Ministère fédéral de l'Europe, de l'Intégration et des Affaires étrangères.

L'équipe d'AuPairWorld fait tout son possible pour mettre à votre disposition des informations actuelles sur les différents pays d'accueil. Nous ne pouvons néanmoins garantir que tous les contenus soient exhaustifs et corrects. Si vous constatez des lacunes ou des inexactitudes, nous serions heureux de recevoir vos commentaires.