Formalités d'entrée et visa au Luxembourg

Séjour au pair au Luxembourg : Quelles sont les conditions d'entrée pour les jeunes au pair souhaitant partir au Luxembourg ? Ont-ils besoin d'un visa ? Nous avons recueilli sur cette page les informations les plus importantes.

Jeune fille au pair à l'aéroport

Les dispositions légales d'entrée au Luxembourg diffèrent selon que le jeune au pair vienne d'un des États membres de l'UE et de l'AELE ou d'un des États non membres de l'UE.

Pays de l'EU/AELE

UE : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Suède, République Tchèque, Royaume-Uni.

AELE : Tous les États de l'UE ainsi que l'Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse

États hors de l'UE

Ressortissants de tous les autres pays

  • Les jeunes au pair d'un pays UE/AELE

    Étape 1 : Vérifier la validité du passeport du jeune au pair

    Les ressortissants de l'UE n'auront pas besoin que d'une carte d'identité ou d'un passeport pour entrer au Luxembourg. Ils doivent donc vérifier que leurs documents soient encore valides avant leur départ. La délivrance d'une carte d'identité ou d'un passeport peut durer quelques semaines. Ainsi, il est fortement conseillé de demander ces documents dès que possible.

    Étape 2 : Signer le contrat 

    La famille d'accueil et le jeune au pair doivent convenir tout d'abord des termes du contrat. Il doit préciser toutes les conditions concernant le séjour au pair (durée de séjour, temps de travail, jours de congés, conditions de logement, cours de langue, argent de poche, etc.). Il doit également contenir la clause qui en limite la validité à l'acceptation de la demande d'approbation du jeune au pair et de la demande d'agrément de la famille.

    Étape 3 : Préparation de la domande d'approbation comme jeune au pair

    Pour devenir au pair au Luxembourg, il est obligatoire d'avoir obtenu la validation de l'approbation comme jeune au pair de la part du Ministère de l'Éducation nationale.
    Pour ce faire, le jeune au pair doit remplir le formulaire de demande disponible en ligne en y joindre toutes les pièces justificatives nécessaires. En signant la demande, le jeune au pair s'engage à participer à son arrivée à la session d'information obligatoire organisée par le Service National de la Jeunesse (SNJ). Il doit faire parvenir son inscription par email au plus tard 2 jours avant la session. En outre, il s'engage à suivre un cours de langue ou de culture et civilisation pendant la durée de son séjour qui sera aux frais de sa famille d'accueil et à n'excercer aucune activité salariée ou indépendante pendant toute la durée de son séjour au pair au Luxembourg.

    Pour pouvoir devenir famille d'accueil d'un jeune au pair, vous devez obtenir au préalable un agrément comme famille d'accueil de la part du Service National de la Jeunesse (SNJ). Pour ce faire, vous devez préparer un dossier comprenant le formulaire de demande disponible en ligne et y joindre les documents suivants :

    • un certificat de composition du ménage datant de moins de 3 mois,
    • un extrait du casier judiciaire datant de moins de 3 mois pour tous les membres majeurs de la famille,
    • une preuve que l'accueil de jour pour vos enfants de moins de 6 ans est prévu. 

    Étape 4 : Envoi des documents à la famille

    Afin d'assurer un traitement rapide du dossier, il est fortement conseillé que la famille d'accueil présente le dossier auprès du Service National de la Jeunesse (SNJ). Le jeune au pair envoie à la famille les 3 exemplaires signés du contrat ainsi que les autres documents qui constitueront le dossier pour le SNJ :

    • le formulaire de demande d'approbation dûment rempli,
    • un certificat d'études te donnant accès, dans son pays d'origine, à l'enseignement supérieur ou attestant qu'il a été scolarisé au moins jusquà l'âge de 17 ans,
    • un certificat médical datant de moins de 3 mois attestant de sa bonne santé et de son aptitude physique à garder des enfants et à effectuer de légères tâches ménagères,
    • une copie de son passeport.

    Étape 5 : Validation du dossier par le SNJ

    La famille d'accueil signe également les 3 exemplaires du contrat et présente au SNJ un dossier composé du contrat, de la demande d'approbation du jeune au pair accompagnée des documents que le jeune au pair lui aura envoyés ainsi que de sa demande d'agrément comme famille d'accueil accompagnée des justificatifs nécessaires. Une fois le dossier validé, le SNJ retourne à la famille deux exemplaires du contrat, ainsi que l'approbation du jeune au pair et leur agrément signés par le Ministère de l'Éducation nationale. Le jeune au pair reçoit de la famille une copie du contrat ainsi que de son approbation comme jeune au pair.

    Étape 6: Déclaration du jeune au pair auprès du CCSS

    La famille d'accueil doit faire enregistrer le jeune au pair auprès du CCSS (Centre commun de la Sécurité sociale) pour contracter une assurance à son nom pour les risques de maladie et d'accident couvrant toute la durée de son séjour. Pour cela, la famille doit présenter au CCSS une déclaration d'entrée. Le CCSS fait ensuite parvenir à la famille une attestation d'affiliation qui devra être adressée au SNJ au cours du premier mois du séjour.
    Comme l'argent de poche n'est pas considéré comme un vrai salaire, les cotisations pour l'affiliation à la Sécurité sociale sont entièrement à la charge de la famille d'accueil.

  • Les jeunes au pair d'un pays hors UE

    Étape 1 : Vérifier la validité du passeport du jeune au pair

    Les ressortissants de l'UE n'auront pas besoin que d'une carte d'identité ou d'un passeport pour entrer au Luxembourg. Ils doivent donc vérifier que leurs documents soient encore valides avant leur départ. La délivrance d'une carte d'identité ou d'un passeport peut durer quelques semaines. Ainsi, il est fortement conseillé de demander ces documents dès que possible.

    Étape 2 : Signer le contrat 

    La famille d'accueil et le jeune au pair doivent convenir tout d'abord des termes du contrat. Il doit préciser toutes les conditions concernant le séjour au pair (durée de séjour, temps de travail, jours de congés, conditions de logement, cours de langue, argent de poche, etc.). Il doit également contenir la clause qui en limite la validité à l'acceptation de la demande d'approbation du jeune au pair et de la demande d'agrément de la famille.

    Étape 3 : Préparation de la domande d'approbation comme jeune au pair

    Pour devenir au pair au Luxembourg, il est obligatoire d'avoir obtenu la validation de l'approbation comme jeune au pair de la part du Ministère de l'Éducation nationale.
    Pour ce faire, le jeune au pair doit remplir le formulaire de demande disponible en ligne en y joindre toutes les pièces justificatives nécessaires. En signant la demande, le jeune au pair s'engage à participer à son arrivée à la session d'information obligatoire organisée par le Service National de la Jeunesse (SNJ). Il doit faire parvenir son inscription par email au plus tard 2 jours avant la session. En outre, il s'engage à suivre un cours de langue ou de culture et civilisation pendant la durée de son séjour qui sera aux frais de sa famille d'accueil et à n'excercer aucune activité salariée ou indépendante pendant toute la durée de son séjour au pair au Luxembourg.

    Pour pouvoir devenir famille d'accueil d'un jeune au pair, vous devez obtenir au préalable un agrément comme famille d'accueil de la part du Service National de la Jeunesse (SNJ). Pour ce faire, vous devez préparer un dossier comprenant le formulaire de demande disponible en ligne et y joindre les documents suivants :

    • un certificat de composition du ménage datant de moins de 3 mois,
    • un extrait du casier judiciaire datant de moins de 3 mois pour tous les membres majeurs de la famille,
    • une preuve que l'accueil de jour pour vos enfants de moins de 6 ans est prévu. 

    Étape 4 : Envoi des documents à la famille

    Afin d'assurer un traitement rapide du dossier, il est fortement conseillé que la famille d'accueil présente le dossier auprès du Service National de la Jeunesse (SNJ). Le jeune au pair envoie à la famille les 3 exemplaires signés du contrat ainsi que les autres documents qui constitueront le dossier pour le SNJ :

    • le formulaire de demande d'approbation dûment rempli,
    • un certificat d'études te donnant accès, dans son pays d'origine, à l'enseignement supérieur ou attestant qu'il a été scolarisé au moins jusquà l'âge de 17 ans,
    • un certificat médical datant de moins de 3 mois attestant de sa bonne santé et de son aptitude physique à garder des enfants et à effectuer de légères tâches ménagères,
    • une copie de son passeport.

    Étape 5 : Validation du dossier par le SNJ

    La famille d'accueil signe également les 3 exemplaires du contrat et présente au SNJ un dossier composé du contrat, de la demande d'approbation du jeune au pair accompagnée des documents que le jeune au pair lui aura envoyés ainsi que de sa demande d'agrément comme famille d'accueil accompagnée des justificatifs nécessaires. Une fois le dossier validé, le SNJ retourne à la famille deux exemplaires du contrat, ainsi que l'approbation du jeune au pair et leur agrément signés par le Ministère de l'Éducation nationale. Le jeune au pair reçoit de la famille une copie du contrat ainsi que de son approbation comme jeune au pair.

    Étape 6 : Demande de l'autorisation de séjour temporaire

    Avant l'arrivée au Luxembourg, le jeune au pair doit introduire une demande d'autorisation de séjour temporaire auprès de la Direction de l'Immigration. En plus du formulaire, il doit joindre à sa demande les documents suivants :

    • une copie de son passeport,
    • un acte de naissance,
    • un extrait de casier judiciaire,
    • l'approbation comme jeune au pair.

    Tous les documents fournis doivent être soit les originaux soit les copies certifiées. De plus, si les documents ne sont pas rédigés dans les langues française, allemande ou anglaise, il sera nécessaire de les faire traduire par un traducteur assermenté. Le jeune au pair recevra son autorisation de séjour par la poste et elle sera valable pendant 90 jours.

    Étape 7 : Demande de visa

    Si le jeune au pair est soumis à l'obligation de visa et il va rester plus de trois mois au Luxembourg, il doit introduire une demande de visa de type D depuis son pays d'origine auprès de la représentation diplomatique ou consulaire du Luxembourg ou à défaut, du pays qui représente le Luxembourg (Belgique ou Pays-Bas) en matière de délivrance de visa. Le visa aura une validité maximale de 3 mois et sera apposé sur son passeport sous forme de vignette. Si son séjour au Luxembourg ne dure pas plus de trois mois, il doit demander un visa de court séjour (visa C).

    Étape 8 : Présenter la déclaration d'arrivée

    Dans les 3 jours suivant son arrivée au Luxembourg, le jeune au pair doit se rendre auprès de la commune de résidence de sa famille d'accueil et déposer ta déclaration d'arrivée. Il faudra apporter les documents suivants :

    • le passeport,
    • l'original de l'autorisation de séjour temporaire,
    • le contrat au pair en tant que justificatif de résidence,
    • l'approbation comme jeune au pair.

    La commune lui délivrera une copie de la déclaration d'arrivée.

    Étape 9: Contrôle médical

    Avant de demander son titre de séjour, le jeune au pair doit tout d'abord se soumettre à un examen médical auprès d'un médecin établi au Luxembourg. Les frais de consultation ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale. Ensuite, il doit passer un test de dépistage de la tubercolose conduit par la Ligue médico-sociale (LMS). Les résultats de ces deux analyses sont directement envoyés au Service Médical de l'Immigration (SMI) qui émettra un certificat médical. Celui-ci sera transmis à la Direction de l'Immigration chargée d'évaluer la demande de titre de séjour du jeune au pair.

    Étape 10 : Demande un titre de séjour

    Dans les trois mois suivant son arrivée au Luxembourg, le jeune au pair doit introduire sa demande de titre de séjour auprès de la Direction de l'Immigration. Sa demande devra être accompagnée des documents suivants :

    • une copie de son passeport,
    • une copie de son autorisation de séjour,
    • une copie de sa déclaration d'arrivée,
    • la preuve du versement de la taxe de 80 € à l'intention du Ministère des Affaires Étrangères,
    • le certificat médical transmis par le SMI.

    Étape 11 : Collecte des données biométriques

    Dans les jours suivant la demande de titre de séjour, le jeune au pair reçoit un courrier l'invitant à se présenter auprès de la Direction de l'Immigration pour la prise d'une photo et le prélèvement de ses empreintes digitales qui seront intégrés sur son titre de séjour. Lors de la saisie des données biométriques, la Direction de l'Immigration lui communiquera la date à laquelle se présenter pour retirer son titre de séjour.

    Étape 12 : Retirer le titre de séjour et obtenir le certificat de résidence

    Le jeune au pair doit se rendre à la Direction de l'Immigration à la date indiquée pour retirer son titre de séjour. Il pourra ensuite se rendre avec son passeport auprès de la commune de sa famille d'accueil pour confirmer sa déclaration d'arrivée (Étape 8) et obtenir son certificat de résidence.

    Attention : Comme la durée d'un séjour au pair est limitée à un an, le jeune au pair ne pourra ni renouveler ni changer de catégorie de titre de séjour !

    Étape 13 : Enregistrement du jeune au pair auprès du CCSS

    La famille d'accueil doit faire enregistrer son jeune au pair auprès du CCSS (Centre commun de la Sécurité sociale) pour contracter une assurance maladie et accident à son nom couvrant toute la durée de son séjour. La famille doit présenter au CCSS une déclaration d'entrée. Le CCSS fait ensuite parvenir à la famille une attestation d'affiliation qui devra être adressée au SNJ au cours du premier mois du séjour au pair.
    Comme le jeune au pair ne reçoit pas de vrai salaire, les cotisations pour son affiliation à la Sécurité sociale sont entièrement à la charge de la famille d'accueil.

    Pour les séjours de moins de 3 mois

    Les formalités pour devenir au pair au Luxembourg sont allégées pour les séjours ne dépassant pas 3 mois. En plus du dossier à faire valider auprès du SNJ (étape 1 à 5), le jeune au pair ne devra que demander un visa court séjour (étape 7), présenter sa déclaration d'arrivée (étape 8) et se faire enregistrer auprès du CCSS (étape 13).

Liens utiles:

  • Guichet public : site officiel sur les démarches à entreprendre pour devenir au pair au Luxembourg
  • Accueil Aupair : site institutionnel sur le thème du séjour au pair édité par le Service National de la Jeunesse
  • SNJ : site officiel du Service National de la Jeunesse
  • Ministère des Affaires Étrangères : informations sur les visas
  • CCSS : infos sur l'enregistrement auprès du CCSS
L'équipe d'AuPairWorld fait tout son possible pour mettre à votre disposition des informations actuelles sur les différents pays d'accueil. Nous ne pouvons néanmoins garantir que tous les contenus soient exhaustifs et corrects. Si vous deviez constater des lacunes ou des inexactitudes, nous serions heureux de recevoir vos commentaires.
×

Accédez à votre profil sur AuPairWorld

Vous n'avez pas encore de profil ?
L'enregistrement est rapide et gratuit.

Créer un profil au pair
Créer un profil famille
Vous avez déjà un profil ?
Cliquez ici pour vous connecter