Formalités d'entrée et visa en Angleterre

Quelles sont les conditions préalables pour un séjour au pair en Angleterre? Qui a besoin un visa? Voici toutes les informations importantes pour un séjour au pair en Angleterre, en Écosse, en Irlande du Nord ou au Pays de Galles pour les citoyens de l'UE et hors UE.

Jeune femme avec une valise à l'aéroport

Formalités d'entrée selon la nationalité du jeune au pair

Les citoyens de l'UE et de l'AELE n'ont pas besoin de visa pour entrer en Angleterre, en Écosse, au Pays de Galles ou en Irlande du Nord. Le jeune au pair devra assurer d'avoir un passeport ou une carte d'identité valide avant d'organiser le voyage.

Pour les citoyens hors UE, il existe plusieurs possibilités pour devenir jeune au pair en Angleterre :

Le visa Tier 5 (Youth Mobility Scheme)


Pour les citoyens d'Australie, de Nouvelle Zélande, du Japon, du Canada, de Hongkong, de la Corée du Sud, de Monaco ou de Taïwan ainsi que pour les citoyens britanniques d'outre-mer, citoyens des territoires britanniques d'outre-mer ou citoyen britannique vivant en outre-mer

Ancestry Visa


Pour les jeunes au pair qui sont citoyens des pays du Commonwealth

Visa étudiant (Tier 4)


Pour les citoyens de toutes nationalités.

Les jeunes au pair ont la possibilité de vérifier leur éligibilité en consultant la page dédiée au Système d'immigration à points du Royaume-Uni (PBS)

Demande de visa pour jeunes au pair en Angleterre :

  • Le visa Tier 5 (Youth Mobility Scheme)

    Dans le cadre du Youth Mobility Scheme, les jeunes de 18 à 30 ans de certains pays peuvent vivre et travailler en Angleterre, en Écosse, au Pays de Galles et en Irlande du Nord pour une durée déterminée.

    Qui peut postuler à ce programme ?

    Le Tier 5 (Youth Mobility Scheme) s'adresse aux jeunes des pays suivants : 

    • d'Australie, de Nouvelle Zélande, du Japon, du Canada, de Hongkong, de la Corée du Sud, de Monaco ou de Taïwan
    • Citoyen britannique d'outre-mer, citoyen des territoires britanniques d'outre-mer ou citoyen britannique vivant en outre-mer 

    Pour les ressortissant de Hong Kong, de la Corée du Sud ou de Taïwan, c'est le gouvernement de du pays d'origine qui parraine le séjour au Royaume-Uni. Cependant, gardez à l'esprit que pour ces pays, le nombre de places et de certificats de sponsor est limité La demande visa devra introduire dans les 3 mois qui suivent la date de réception du certificat de sponsor (attention : ce dernier n'est pas un imprimé mais un chiffre de référence).

    Comment fonctionne-t-il ?

    Dans le cadre du Tier 5 Youth Mobility Scheme, on attribue aux candidats des points selon leur âge et leur nationalité. Leur situation financière est également prise en compte. Le candidat doit disposer de suffisamment de moyens financiers pour financer son séjour en Angleterre, en Écosse, au Pays de Galles ou en Irlande du Nord. Ainsi, il doit fournir la preuve qu'il possède au moins 1 890 GBP.

    Étape 1: Vérifie la validité du passeport

    Le jeune au pair devrait assurer d'avoir un passeport valide avant d'organiser le voyage.

    Étape 2: Signer un contrat avec la famille d'accueil

    Il est important que la famille envoie le contrat au pair signé au jeune au pair.

    Étape 3: Demande du visa

    Le jeune au pair est responsable de la demande de visa. La demande peut se faire en ligne.

    Lors de la demande, les documents qui devront soumettre à l'ambassade britannique ou au consulat du pays sont les suivants:

    • un passeport valide comportant encore au moins une page blanche pour le visa
    • une photo couleur au format passeport qui remplisse les exigences requises
    • un relevé bancaire qui apporte la preuve que tu disposes d'au moins 1 890 livres sterling 
    • le résultat de ton test de dépistage de la tuberculose (TB) le cas échéant 
    • une traduction assermentée de tout document qui ne soit pas rédigé en anglais ou en gallois

    Il est recommandé de s'adresser à l'ambassade britannique ou le consulat de la région afin d'en apprendre plus sur les documents supplémentaires à fournir. 

    Le visa pour les jeunes au pair est délivré pour une durée de 2 ans. Pour cette raison, les jeunes au pair n'ont pas l'obligation de contacter le Home Office* après 6 mois. Pendant cette période, le jeune au pair est libre de quitter le territoire ou d'y entrer librement. Si un jeune au pair qui a besoin d'un visa doit se faire enregistrer auprès de la police, cela sera indiqué dans son passeport. Dans ce cas, le jeune au pair doit s'y faire enregistrer dans les 7 jours qui suivent son arrivée.

    * Remarquez : L'agence "UK Border Agency" a été remplacée par l'entité "UK Visas and Immigration". Celle-ci est désormais en charge des formalités pour les candidats souhaitant visiter, travailler, étudier ou s'installer au Royaume-Uni. 

    Bon à savoir : le permis de travail que les jeunes au pair reçoivent dans le cadre du Youth Mobility Scheme est automatiquement valable pour une durée de 24 mois.

  • Ancestry visa

    Si le jeune au pair est citoyen d'un des pays du Commonwealth, il se peut qu'il puisse demander ce qu'on appelle « UK Ancestry visa ».

    Il s'agit d'un visa dédié aux citoyens du Commonwealth qui peuvent démontrer d'avoir au moins un des ses grands-parents qui est né dans un des pays suivants : Royaume-Uni, îles de la Manche ou île de Man.

    Qui peut demander ce visa ?

    Les citoyens du Commonwealth qui souhaitent devenir jeunes au pair en Angleterre peuvent demander ce visa s'ils remplissent les conditions suivantes :

    • le jeune ou un des ses parents a été adopté ou est né au Royaume-Uni (à noter que cela n'est pas possible avec ses beaux-parents !)
    • le jeune peut démontrer qu'au moins un des ses grands-parents est né au Royaume-Uni (ou sur une des îles de la Manche, sur l'île de Man, à bord d'un navire ou d'un avion britannique ou encore, avant le 31 mars 1922 sur le territoire de ce qui est actuellement la République irlandaise)
    • le jeune n'est pas sur le territoire du Royaume-Uni lors de sa demande de visa
    • le jeune a la possibilité de travailler au Royaume-Uni
    • le jeune doit être agé d'au moins 17 ans
    • le jeune a assez d'argent et il n'a pas besoin de l'assistance des fonds publics.

    Pour plus d'informations sur la demande de visa et les conditions à remplir, veuillez consulter le service des visas et de l'immigration au Royaume-Uni.

  • Visa étudiant (Tier 4)

    Les étudiants venant de pays en dehors de l'UE, qui ont été autorisés à faire des études au Royaume-Uni, peuvent travailler un certain nombre d'heures par semaine (normalement 20 heures au maximum) selon de leur programme d'études et leur sponsor.  

    Il est recommander que la famille d'accueil et le jeune au pair clarifient en avance combien d'heures le jeune au pair doit travailler par semaine et comment est reparti son emploi du temps individuel car il pourrait être difficile organiser ses heures de travail et son programme d'études en même temps. Gardez à l'esprit aussi que les services de l'immigration ont le droit de refuser l'entrée au moment de son arrivée au Royaume-Uni s'ils pensent que le jeune au pair a l'intention de travailler à plein temps.

    Pour d'autres questions sur le visa étudiant au Royaume-Uni, contactez directement le gouvernement du Royaume-Uni.

L'équipe d'AuPairWorld fait tout son possible pour mettre à votre disposition des informations actuelles sur les différents pays d'accueil. Nous ne pouvons néanmoins garantir que tous les contenus soient exhaustifs et corrects. Si vous constatez des lacunes ou des inexactitudes, nous serions heureux de recevoir vos commentaires.
×

Accédez à votre profil sur AuPairWorld

Vous n'avez pas encore de profil ?
L'enregistrement est rapide et gratuit.

Créer un profil au pair
Créer un profil famille
Vous avez déjà un profil ?
Cliquez ici pour vous connecter