Formalités d'entrée et visa en Angleterre

Quelles sont les conditions préalables pour devenir jeune au pair au Royaume-Uni ? Et les options possibles pour partir après le Brexit ? Voici toutes les informations importantes pour ceux qui aimeraient séjourner au Royaume-Uni, en Écosse, Irlande du Nord ou au Pays de Galles.

Jeune fille une valise à la main à l'aéroport

À partir du 1er octobre 2021, lorsque vous vous rendez au Royaume-Uni depuis l'UE, l'EEE et la Suisse, vous avez besoin d'un passeport. Les cartes d'identité de l'UE, de l'EEE et de la Suisse ne sont plus acceptées.

Quelques options pour organiser un séjour au pair au Royaume-Uni

Le visa Tier 5 (Youth Mobility Scheme)


Un visa valable 2 ans pour les citoyens d'Australie, Nouvelle-Zélande, Japon, Canada, Hong kong, Corée du Sud, Monaco ou Taïwan, ainsi que pour les citoyens britanniques des territoires d'outre-mer ou vivant en outre-mer.

Ancestry Visa


Un visa valable 2 ans pour les citoyens des pays du Commonwealth ayant un grand-parent né au Royaume-Uni, aux îles de la Manche ou à l'île de Man.

Visa étudiant


Pour les citoyens de toutes les nationalités inscrits à un cours d'étude à temps plein au Royaume-Uni.

Pre-Settled Status pour citoyens européens séjournant au Royaume-Uni depuis avant le 31 decembre 2020


Les citoyens européens séjournant au Royaume-Uni depuis avant le 31 decembre 2020 pourront postuler pour obtenir le Pre-Settled Status (date limite : 30 juin 2021). Une fois obtenu le Pre-Settled Status, il est possible de rester au Royaume-Uni pour les 5 années qui suivent sans être soumis à aucune restriction de travail ou d'étude. 

Statut spécial pour jeunes au pair irlandais au Royaume-Uni 


Contrairement aux jeunes au pair ressortissant d'autres pays européens, les jeunes irlandais pourront continuer à entrer et travailler au Royaume-Uni sans être soumis aux nouvelles restrictions résultant du Brexit. 

En savoir plus sur les différents visas :

  • Le visa Tier 5 (Youth Mobility Scheme)

    Dans le cadre du Youth Mobility Scheme, les jeunes de 18 à 30 ans ressortissant de certains pays peuvent vivre et travailler en Angleterre, en Écosse, au Pays de Galles et en Irlande du Nord pour une période définie.

    Qui peut postuler pour ce programme ?

    Le Tier 5 (Youth Mobility Scheme) s'adresse aux jeunes ressortissants des pays suivants : 

    • Australie
    • Nouvelle Zélande
    • Japon
    • Canada
    • Hong kong
    • Corée du Sud
    • Monaco
    • Taïwan
    • Citoyens des territoires britanniques d'outre-mer ou vivant en outre-mer 


    Pour les ressortissants de la Corée du Sud, c'est le gouvernement du pays d'origine qui parraine le séjour au Royaume-Uni. Cependant, gardez à l'esprit que pour ces pays, le nombre de places et de certificats de parrainage est limité. La demande de visa devra être présentée dans les 3 mois qui suivent la date de réception du certificat de parrainage (pas un document imprimé mais un numéro de référence).

    Comment ça marche ?

    Dans le cadre du Tier 5 Youth Mobility Scheme, on attribue aux candidats des points selon leur âge et leur nationalité. En outre, le candidat doit prouver de disposer de fonds suffisants (au moins 1 890 livres sterling) pour se maintenir pendant son séjour au Royaume-Uni.

    Étape 1 : Vérifie la validité du passeport

    Le jeune au pair devrait s'assurer d'avoir un passeport en cours de validité avant d'organiser le voyage.

    Étape 2 : Signer un contrat avec la famille d'accueil

    Il est important que la famille envoie le contrat au pair signé au jeune au pair.

    Étape 3 : Demande de visa

    Le jeune au pair doit postuler pour son visa en ligne.

    Lors de la demande, il devra soumettre à l'ambassade ou au consulat du pays les documents suivants :


    Il est recommandé de s'adresser à l'ambassade britannique ou au consulat de la région pour en savoir de plus sur les documents supplémentaires à fournir. 

    Le visa pour les jeunes au pair a une validité de 2 ans. Pour cette raison, les jeunes au pair ne devront pas contacter le bureau pour les visas et l'immigration du Royaume-Uni après 6 mois. Pendant cette période, le jeune au pair est libre de quitter le territoire ou d'y entrer quand il lui convient. Si un jeune au pair qui a besoin d'un visa doit se faire enregistrer auprès de la police, cela sera indiqué dans son passeport. Dans ce cas, le jeune au pair doit s'y faire enregistrer dans les 7 jours suivant son arrivée.

    Le permis de travail que les jeunes au pair reçoivent dans le cadre du Youth Mobility Scheme est automatiquement valable pour 24 mois.

  • Ancestry visa

    Si le jeune au pair est citoyen d'un des pays du Commonwealth, il se peut qu'il puisse demander ce que l'on appelle « UK Ancestry visa ».

    Il s'agit d'un visa pour les citoyens du Commonwealth pouvant démontrer d'avoir au moins un des leurs grands-parents né dans l'un des Pays suivants : Royaume-Uni, Îles de la Manche ou Île de Man.

    Qui peut demander ce visa ?

    Les citoyens du Commonwealth souhaitant devenir jeunes au pair en Angleterre peuvent demander ce visa aux conditions suivantes :

    • Le jeune ou l'un des ses parents a été adopté ou est né au Royaume-Uni (à noter que cela n'est pas possible s'il s'agit de ses beaux-parents !)
    • Il peut prouver qu'au moins un des ses grands-parents est né au Royaume-Uni, aux Îles de la Manche, à l'Île de Man, à bord d'un navire ou d'un avion britannique ou encore, avant le 31 mars 1922, sur le territoire correspondant actuellement à la République irlandaise
    • Il postule quand il se trouve hors le Royaume-Uni
    • Il est autorisé à travailler au Royaume-Uni
    • Il est agé d'au moins 17 ans
    • Il a assez d'argent et il n'a pas besoin de recourir aux fonds publics.


    Pour plus d'informations sur la demande de visa et les conditions à remplir, veuillez consulter le service des visas et d'immigration du Royaume-Uni.

  • Visa étudiant

    Les étudiants ressortissant de Pays hors UE, faisant leurs études au Royaume-Uni, pourront travailler pendant un nombre d'heures défini par semaine (normalement 20 heures au maximum) selon leur programme d'études et leur sponsor.  

    Il est recommandé que la famille d'accueil et le jeune au pair clarifient en avance combien d'heures le jeune au pair doit travailler par semaine et comment son emploi du temps sera reparti, car il pourrait être difficile d'organiser ses heures de travail et son programme d'études en même temps. Gardez à l'esprit aussi que les services de l'immigration ont le droit de refuser l'entrée au moment de son arrivée au Royaume-Uni s'ils croient que le jeune au pair a l'intention de travailler à plein temps.

     Pour en savoir plus, veuillez lire toutes les informations officielles sur le visa étudiant au Royaume-Uni ou vous mettre en contact avec les autorités britanniques.

  • Pre-Settled Status pour citoyens EU

    Tous les citoyens européens ayant commencé un séjour au Royaume-Uni avant le 31 decembre 2021 pourront postuler en ligne pour ce statut.

    Cela leur permet de jouir de mêmes droits qu'avant le Brexit pour les 5 années qui suivent. Un jeune au pair ayant obtenu ce statut pourra donc :

    • Travailler au Royaume-Uni
    • Disposer du Service nationale de securité sociale
    • S'inscrire à un cours d'étude ou le continuer
    • Sortir du pays et y rentrer


    Le réseau caritatif indépendant Citizens Advice a préparé un guide étape par étape sur comment postuler pour le Pre-Settled Status.

L'équipe d'AuPairWorld fait tout son possible pour mettre à votre disposition des informations actuelles sur les différents pays d'accueil. Nous ne pouvons néanmoins garantir que tous les contenus soient exhaustifs et corrects. Si vous constatez des lacunes ou des inexactitudes, nous serions heureux de recevoir vos commentaires.