Ce que chaque jeune au pair devrait savoir AVANT le début de son séjour : 6 bons conseils

Hanna et Edwina, des Youtubeuses et des expertes en matière de séjour au pair, racontent leurs expériences et ce qu’elles auraient aimé savoir AVANT le début des leurs aventures au pair.

YouTubeuses Hanna et Edwina
, dans Jeunes au pair

Bonjour Au Pairs, 

Cette semaine, nous faisons équipe avec AuPairWorld pour partager avec vous certaines choses que nous aurions aimé savoir avant de devenir au pair à Paris. 

Si vous ne savez pas qui nous sommes, nous sommes deux meilleures amies (une britannique, Hanna, et une américaine, Edwina) qui se sont rencontrées au cours de notre année au pair en 2013. Nous sommes amies depuis 5 ans et nous nous ne serions pas rencontrées si ce n'était pas pour notre année en France!

Nous avons récemment lancé une chaîne YouTube et avons même écrit un livre pour aider les filles au pair à naviguer dans le processus. Consultez-les, si cela vous intéresse - nous apprécierions vraiment votre soutien !  

Et maintenant, passons à ce que nous aurions aimé savoir AVANT de devenir au pair ...

1. Payer pour une agence n'est pas nécessaire 

Edwina s’est servie d’une agence au pair qui coûtait très chère et qui l'a aidé à organiser tous ses documents afin d’obtenir son visa et déménager des États-Unis en France. Elle souhaitait avoir la sécurité supplémentaire qu'une agence payante est censée fournir. Cependant, après qu'elle a découvert que sa famille d'accueil s'était avérée moins que parfaite, elle était bloquée sans aide de l'agence. 

Nous disons régulièrement aux jeunes au pair à quel point AuPairWorld est une merveilleuse agence en ligne pour la recherche d'une famille d'accueil et une source d'informations très utiles pour les au pairs aux quatre coins du monde. Moi, Hanna, je me suis enregistrée sur AuPairWorld quand j'avais 18 ans et j'ai trouvé que le processus était extrêmement facile à naviguer. J'ai utilisé cette plate-forme une deuxième fois quand j'avais 21 ans. Grâce à AuPairWorld, vous avez beaucoup de soutien, alors ne pensez pas que vous devez payer pour obtenir de l’aide pendant votre année au pair. 

2. Votre famille d'accueil a besoin de vous autant que vous en avez besoin

Beaucoup de jeunes au pair sont pressés de trouver une famille. Si vous ne réfléchissez pas bien avant de prendre votre décision, vous pouvez finir par être accueillis par une famille avec qui vous n’êtes pas très compatibles. Comme vous vous en doutez, cela peut entraîner beaucoup de problèmes.

Notre conseil pour éviter cela est de prendre le temps de trouver la famille qui vous convient le mieux. Posez beaucoup de questions pendant vos entretiens et réalisez que vous interviewez la famille et vous êtes interviewés par eux en même temps !

En fait, à notre avis, les familles d'accueil ont besoin des jeunes au pair autant qu'ils ont besoin d'eux ! Même si vous ne pouvez pas trouver la famille idéale dans le délai souhaité, ne vous inquiétez pas : cela peut prendre du temps, mais finalement elle reviendra.  Mieux vaut tenir pour une famille qui respecte vos besoins et partage vos valeurs plutôt que de plonger dans une situation que vous risquez de regretter. 

Avez-vous besoin de conseils sur le type de questions que vous devriez poser à votre famille d'accueil potentielle ? Nous avons créé une vidéo sur YouTube afin de vous guider dans la bonne direction.

3. Ce n’est pas une question d’argent, mais d’expérience.

Vous savez probablement maintenant que devenir jeunes au pair ne va pas vous rendre riches. C'est l'expérience de vivre à l’étranger et de sortir de sa zone de confort qui compte ici, pas l'argent. 

Pendant votre « gap year » (une interruption temporaire du parcours de formation qu'on pourrait appeler aussi année sabbatique) vous avez mille d’autres options. Par exemple, vous pouvez rester chez vous et travailler dans votre boutique locale. Vous pouvez également voyager à l'autre bout du monde sans vous soucier de votre loyer, de votre nourriture ou de vos factures pendant un an. 

En choisissant de devenir au pair, vous aurez l'opportunité d'apprendre une nouvelle langue, de découvrir une nouvelle culture et un nouveau mode de vie. L’argent ne peut pas acheter certaines des expériences que vous vivrez si vous passez votre année dans un autre pays! 

4. Prendre soin des enfants est plus difficile que vous ne le pensez

Tout le monde dit « les enfants m'aiment », mais vous serez peut-être surpris du travail qui représente le fait de s'occuper des enfants ! Si vous avez peur de devenir jeunes au pair, notre meilleur conseil est d’abord de faire quelques heures de garde d’enfants. Plus vous aurez d’expérience avant de quitter vos domiciles, plus vous serez préparés. 

Nous vous invitons à regarder notre chaîne YouTube où nous abordons ce sujet plus précisement. Certains de nos meilleurs conseils sont d’abord d’établir des limites avec les enfants. Par exemple, vous devez avoir une liste stricte de cinq choses que vous ne tolérerez pas et leur faire connaître les punitions qui vont avec. 

Le gamin a frappé sa soeur ?! « Allez, au coin ! » Affirmer votre autorité au début de votre année au pair est essentiel. 

Même si vos enfants d’accueil se comportent très mal et vous rendent fou, après quelques mois, tout s’installera et vous passerez à la routine. Accrochez-vous là ! 

Après une année passée à regarder les enfants, vous serez très bien préparés pour tout futur travail de garde d’enfants ou pour avoir vos propres enfants ! 

5. Vous vous ferez des amis du monde entier, mais vous devrez faire des efforts

Je me souviens de m'être assise dans un café du coin après une longue journée au pair avec une Suédoise, une Suisse, deux Britanniques, une Américaine, une Russe et une Colombienne, pensant que c'était COOL ! 

Quand vous déménagez à l'étranger, vous rencontrerez sans aucun doute des centaines de personnes de différentes nationalités.  Cependant, se faire des amis demande un peu plus d'effort.  Si vous souhaitez rencontrer quelqu'un avec qui vous vous connectez réellement, cela demandera du travail. 

Nous vous conseillons de vous inscrire à des cours de langue, à des clubs et même d’approcher des personnes de l’école des enfants qui pourraient être jeunes au pair.  Créez vos propres groupes Facebook et essayez d'être sociables.  Rencontrer quelques amis peut sembler gênant au début, mais cela vous aidera vraiment à long terme ! 

6. C'est la plus belle et difficile période de votre vie

Il est très probable que vous aurez le mal du pays à un moment donné.  Malheureusement, nous n’avons pas beaucoup de moyens d’éviter ce sentiment. Vautrez-vous si vous en avez besoin, mangez de la glace, regardez quelques épisodes de votre série préférée, appelez vos parents et sortez de votre chambre solitaire. 

Avant et après votre année au pair, les gens sont obligés de vous dire « Waouh, tu es si courageux ! ». Vous ne pensez peut-être pas que vous êtes à l’époque, mais vivre à l’étranger est un énorme exploit.

On nous demande régulièrement si l'expérience en tant que jeune au pair vous aide ou vous gêne dans le processus de recherche d’emploi. Franchement, les employeurs sont toujours extrêmement impressionnés par le fait que vous avez eu suffisamment d'initiative pour vivre à l'étranger et évoluer à votre manière dans une culture très différente de la vôtre ! 

 

 

×

Accédez à votre profil sur AuPairWorld

Vous n'avez pas encore de profil ?
L'enregistrement est rapide et gratuit.

Créer un profil au pair
Créer un profil famille
Vous avez déjà un profil ?
Cliquez ici pour vous connecter