Formalités d'entrée et visa en Espagne

Séjour au pair en Espagne: Quelles sont les conditions d'entrée pour les jeunes au pair souhaitant partir en Espagne ? Ont-ils besoin d'un visa ? Quelle démarches administratives faut-il accomplir pour accueillir un jeune au pair ? Nous avons recueilli sur cette page les informations les plus importantes.

Jeune fille au pair à l'aéroport

En Espagne, il n'y a pas de programme au pair officiel. Il existe toutefois de différents types de visa pour y devenir au pair. Nous invitons les jeunes au pair à consulter la liste des pays ci-dessous et à s'adresser à l'ambassade espagnole dans leurs pays pour se renseigner en détail sur les formalités à remplir.

Si le pays d'origine n'est pas sur la liste, il est conseillé de lire les informations concernant « autres pays ». Nous vous rappelons qu'il n'est pas possible d'accueillir un jeune au pair venant d'un pays d'Amerique latine où la langue officielle est l'espagnol.

Attention: Une fois que le jeune au pair sera en Espagne, il devra demander sa tarjeta de identidad de extranjero (carte d'identité d'étranger) auprès de la Oficina de Extranjería (l'office pour les étrangers) ou un commissariat de police local si il reste plus de 6 mois.

Remarque important: Les jeunes au pair demandant un visa étudiant ou un visa au pair doivent obligatoirement s'inscrire à un cours d'espagnol dans une école de langues accréditée par l'Instituto Cervantes pendant 20 heures minimum par semaine. Si la ville n'offre pas ce type de cours, le famille ne pourra pas accueillir un jeune au pair qui doit demander l'un de ces deux types de visa. Dans ce cas, elle devrait choisir un au pair provenant d'un pays UE.

  • Jeunes au pair d'un État de l'UE et de l'AELE

    Pays de l'UE et de l'AELE

    UE: Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Suède, République Tchèque, Royaume-Uni.


    EFTA: l'Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse.

    Étape 1 : Vérifier la validité du passeport

    Avant de planifier le voyage, le jeune au pair doit vérifie qu'il possède un passeport ou une carte d'identité valide. Il n'a pas besoin de visa pour entrer sur le territoire espagnol.

    Étape 2 : Enregistrement au au bureau de l'état civil

    Si le jeune au pair souhaite rester en Espagne pendant plus de trois mois, il doit informer les autorités locales espagnoles (Padrón Municipal) de son séjour chez la famille d'accueil. Les formalités correspondantes diffèrent selon la région où la famille d'accueil est domiciliée. La famille d'accueil devrait aider le jeune au pair dans cette démarche.

    Étape 3 : Demande du certificat de résidence UE 

    Si le séjour du jeune au pair en Espagne dure plus de 3 mois, il doit demander son certificat de résidence européen auprès du bureau de l'immigration à son arrivée en Espagne. Les formalités à accomplir diffèrent selon la communauté autonome ou la province de sa famille d'accueil. S'il s'avère qu'il est nécessarire de prendre rendez-vous au préalable par Internet, il faut sélectionner le lieu de résidence de sa famille d'accueil et choisir « certificados UE ». Le jeune au pair doit présenter les documents suivants :

    • deux exemplaires du formulaire officiel de demande (EX-18), dûment remplis et signés,
    • son passeport ou sa carte d'identité en cours de validité,
    • une attestation de son affiliation à une caisse d'assurance maladie publique ou privée qui le couvre pendant toute la durée de son séjour en Espagne,
    • la preuve qu'il dispose d'assez d'argent pour financer son séjour en Espagne (le contrat au pair pourrait servir de justificatif).

    Outre ces documents, Il est vivement conseillé de présenter une copie de l'accord européen sur le placement au pair en espagnole.

    Tout document ou justificatif étranger doit être traduit en espagnol ou dans la langue co-officielle de la région dans laquelle le jeune au pair présente sa demande.

    Remarque : le jeune au pair peut présenter les copies des documents, mais, au moment du dépôt de la demande, il doit également exhiber les originaux des pièces. De plus, il doit acquitter les frais de dossier correspondants.

    Vous trouverez plus d'informations à ce sujet sur la page d'information du gouvernement espagnol pour les citoyens étrangers.

  • Jeunes au pair des États-Unis

    Les démarches à accomplir afin de travailler en tant que jeune au pair en Espagne varient en fonction de la durée prévue du séjour et de l'État américain d'origine de l'au pair.

    Pour les séjours de 3 mois maximum

    Si le jeune au pair entend rester moins de 90 jours en Espagne, il n'aura pas besoin de visa pour se rendre dans le pays, à condition, bien entendu, de posséder la nationalité américaine. Il devra néanmoins justifier son séjour. Nous lui conseillons de déclarer qu'il est en Espagne pour des raisons personnelles ou comme séjour d'études. Il aura besoin de soumettre les documents suivants :

    • un passeport valable
    • une assurance santé qui le couvre pendant toute la durée de son séjour
    • une preuve d'incription à un cours de langue
    • une lettre d'invitation de sa famille d'accueil (fournie par le bureau de police de leur quartier)
    • le contrat au pair signé par les deux parties (il peut servir de preuve que le jeune au pair a des moyens suffisants)

    Il est recommandé de s'adresser au consulat espagnol de son État afin de se renseigner au sujet des documents spécifiques à fournir. Nous conseillons au jeune au pair d'apporter aussi l'accord européen sur le placement au pair en espagnole le jour de son voyage. 

    Pour les séjours de plus de 3 mois

    Si le jeune au pair entend rester plus de 90 jours en Espagne il aura besoin d'un visa. Dans certains États, un visa au pair spécifique est délivré pour l'Espagne. Dans les autres États, le jeune au pair peut faire la demande d'un visa étudiant à la place. 

    Consultez le tableau ci-dessous afin de savoir quel consulat contacter et quel type de visa est disponible en fonction de l'État où le jeune au pair résides. 

    Consulats espagnols Juridictions consulaires Visas disponibles
    Boston Maine, Massachussets, New Hampshire,
    Rhode Island, Vermont
    visa étudiant
    Chicago Illinois, Indiana, Iowa, Kansas, Kentucky,
    Michigan, Minnesota, Missouri, Nebraska,
    North Dakota, Ohio, South Dakota, Wisconsin.
    visa au pair
    Houston Alabama, Arkansas, Louisiana, Mississippi,
    New Mexico, Oklahoma, Tennessee, Texas
    visa au pair
    Los Angeles Southern California (counties: Imperial, Inyo, Kern,
    Los Angeles, Orange, Riverside, Bernardino,
    San Diego, San Luis Obispo, Santa Barbara, Ventura),
    Arizona, Colorado, Utah.
    visa au pair
    Miami Florida, Georgia, South Carolina visa au pair
    New York New York, Connecticut, Delaware,
    Pennsylvania, New Jersey
    visa au pair
    San Francisco Alaska, Northern California, Hawaii, Idaho,
    Montana, Nevada, Oregon, Washington,
    Wyoming, Pacific islands.
    visa au pair
    Washington DC Washington DC, Maryland, Virginia,
    West Virgina, North Carolina
    visa étudiant
    Puerto Rico Puerto Rico, Islas de Culebra, Vieques,
    Islas Vírgenes.
    visa étudiant

    Remarque importante : Les jeunes au pair demandant un visa étudiant ou un visa au pair doivent obligatoirement s'inscrire à un cours d'espagnol dans une école de langues accréditée par l'Instituto Cervantes pendant 20 heures minimum par semaine. Si votre ville n'offre pas ce type de cours, vous ne pourrez pas accueillir un jeune au pair qui doit demander l'un de ces deux types de visa. Dans ce cas, nous vous conseillons de choisir un au pair provenant d'un autre pays.

  • Jeunes au pair de l'Australie

    Les ressortissants australiens ont plusieurs possibilités pour devenir au pair en Espagne en fonction de la durée de leur séjour. Si le jeune au pair reste moins de 90 jours, il pourra venir en Espagne sans visa, mais il devra pourtant remplir quelques formalités.
    Pour un séjour en Espagne de plus de 90 jours, le jeune au pair pourra demander un visa au pair ou bien un visa Youth Mobility. Ce dernier lui permettra de travailler, étudier ou voyager dans le pays jusqu'à 12 mois. Cependant, il pourra rester chez la même famille d'accueil 6 mois au maximum. Pour plus de renseignement à ce propos, veuillez contacter l'Ambassade d'Espagne à Canberra.

  • Jeunes au pair du Canada

    Les ressortissants canadiens souhaitant rester moins de 90 jours en Espagne n'ont pas besoin de visa, mais ils devront remplir quelques formalités pour pouvoir entrer dans le pays. Pour les séjours de plus de 90 jours, ils pourront demander soit le visa au pair ou le visa Youth Mobility. Le nombre de visas Youth Mobility est limité. Le jeune au pair devrait se renseigner auprès de l'Ambassade d'Espagne au Canada pour savoir s'il y a encore des visas disponibles.

  • Jeunes au pair du Kazakhstan

    Les ressortissants du Kazakhstan souhaitant rester moins de 90 jours devront demander un visa Schengen en présentant tous les documents nécessaires. Pour un séjour en Espagne de plus de 90 jours, le jeune au pair aura besoin d'un visa au pair. Pour avoir plus d'informations à ce sujet veuillez contacter l'ambassade espagnole à Astana.

  • Jeunes au pair de la Nouvelle-Zélande

    Le programme Vacances-Travail permet aux ressortissants néo-zélandais de se rendre en Espagne en tant que jeune au pair. Il est conseillé de s'adresser à l'Ambassade d'Espagne en Nouvelle-Zélande pour avoir plus de renseignements. Nous vous rappelons que, dans le cadre de ce programme, le jeune au pair ne pourra pas travailler plus de 3 mois pour la même famille d'accueil et, en tout cas, pas plus de 6 mois au total. Pour les séjours de moins de 90 jours, les jeunes au pair pourront venir en Espagne sans visa, mais ils doivent remplir quelques formalités.

  • Jeunes au pair de l'Afrique du Sud

    Les ressortissants de l'Afrique du Sud peuvent demander un visa au pair. Pour plus de renseignements, veuillez contacter l'Ambassade d'Espagne en Afrique du Sud.

  • Jeunes au pair du Vietnam

    Les ressortissant du Vietnam peuvent devenir au pair en Espagne s'ils font une demande d'autorización de estancia por estudios.

  • Jeunes au pair d'autres pays

    Plusieurs options sont possibles en fonction de la durée du séjour. 

    Séjour de moins de 90 jours

    Si la durée du séjour est de moins de trois mois, le jeune au pair devra consulter d'abord la liste du Ministère des Affaires Étrangères pour savoir s'il est soumis à l'obligation de visa. Le cas échéant, il devra demander un visa de court séjour (visa Schengen).

    Quel que soit le cas, que le jeune au pair soit soumis à l'obligation de visa ou pas, il devra présenter les documents justifiant son séjour en Espagne et prouver qu'il dispose des moyens financiers pour son séjour en Espagne. Nous conseillons au jeune au pair de justifier son séjour pour des raisons personnelles ou comme séjour d'études. La famille d'accueil doit lui envoyer une copie du contrat au pair signé et une lettre d'invitation. Pour la lettre d'invitation, la famille doit présenter une demande au commissariat de police local pour obtenir une copie. Ensuite, elle doit l'envoyer à l'au pair pour qu'il puisse présenter son dossier complet à l'Ambassade d'Espagne. Nous conseillons au jeune au pair de présenter aussi l'Accord européen sur le placement au pair en espagnole et de l'apporter le jour de son entrée.

    Séjour de plus de 90 jours

    Si la durée du séjour en Espagne est de plus de trois mois, votre jeune au pair a deux autres possibilités :

    Visa étudiant

    Pour obtenir un visa étudiant, le jeune au pair doit prouver qu'il dispose des moyens financiers pour son séjour en Espagne et qu'il est inscrit à un cours d'espagnol. Le cours doit comprendre au moins 20 heures par semaine. Il est nécessaire que l'au pair choisisse son école de langues parmi celles reconnues par l'Instituto Cervantes. Au moment du dépôt de la demande de visa auprès de l'ambassade ou du consulat, le jeune au pair doit présenter, entre autres documents, son certificat d'inscription au cours d'espagnol, une copie du contrat au pair signé par les deux parties et son certificat d'assurance maladie. Toutes les informations sur les dispositions d'entrée et les démarches à suivre se trouvent sur le site officiel du Secrétariat général à l'immigration et à l'émigration (Secretaría General de Inmigración y Emigración). À compter de l'arrivée en Espagne, le jeune au pair doit contacter le poste de police local dans un délai d'un mois pour prendre un rendez-vous et demander son permis de séjour.

    Permis de séjour temporaire à but non lucratif (autorización inicial de residencia temporal no lucrativa)

    Ce titre de séjour permet au jeune au pair d'entrer en Espagne. Entre autres, il doit prouver qu'il dispose de moyens financiers pour son séjour, ainsi que d'une assurance maladie qui lui couvrira pour toute la durée de son séjour. Pour plus de renseignements sur les dispositions d'entrée et les formalités à accomplir, veuillez visiter le site officiel du Secrétariat général à l'immigration et à l'émigration.

L'équipe d'AuPairWorld fait tout son possible pour mettre à votre disposition des informations actuelles sur les différents pays d'accueil. Nous ne pouvons néanmoins garantir que tous les contenus soient exhaustifs et corrects. Si vous constatez des lacunes ou des inexactitudes, nous serions heureux de recevoir vos commentaires.
×

Accédez à votre profil sur AuPairWorld

Vous n'avez pas encore de profil ?
L'enregistrement est rapide et gratuit.

Créer un profil au pair
Créer un profil famille
Vous avez déjà un profil ?
Cliquez ici pour vous connecter