Formalités d'entrée et visa en Norvège

Séjour au pair en Norvège : Quelles sont les conditions d'entrée pour les jeunes au pair souhaitant partir pour la Norvège ? Ont-ils besoin d'un visa ? Nous avons recueilli sur cette page les informations pour les citoyens des pays de l'UE et hors UE.

Junge Frau mit Koffer am Flughafen

Les dispositions légales d'entrée en Norvège diffèrent selon que le jeune au pair vienne d'un pays UE ou d'un pays non membre de l'UE.

UE : Belgique, Bulgarie, Croatie, Danemark, Allemagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Grande-Bretagne (Royaume-Uni), Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Autriche, Pologne, Portugal, Roumanie, Suède, Slovaquie, Slovénie, Espagne, République Tchèque, Hongrie, Chypre

AELE:  Islande, Liechtenstein, Norvège, Suisse

EEE : tous les états membres de l'UE plus l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège

Hors EU: Ressortissants de tous les autres pays.

  • Infos pour citoyens de l'UE, de l'AELE et de l'EEE

    Attention : les étapes suivantes ne concernent pas les jeunes au pair qui viennent d'un pays de l'UE, AELE ou EEE et qui comptent rester plus de trois mois en Norvège.

    Étape 1 : S'assurer de la validité de la carte d'identité ou du passeport 

    La carte d'identité ou le passeport du jeune au pair devraient être valables encore quelques mois suivant son arrivée en Norvège. Le jeune au pair en a besoin pour la 2e étape. 

    Étape 2 : Se présenter auprès de la police locale en Norvège

    Si le jeune au pair souhaite rester plus de trois mois en Norvège, il doit se présenter auprès de la police locale à son arrivée. Pour cela, il doit commencer par s'enregistrer en ligne sur l'"Application Portal". Il peut ensuite se présenter personnellement soit auprès du poste de police le plus proche, soit auprès du bureau pour salariés étrangers.

    Pour ce rendez-vous, le jeune au pair aura besoin d'une carte d'identité ou d'un passeport valable ainsi qu'un document justifiant qu'il ne dépendra pas des aides de l'État pour financer son séjour au pair. Le contrat au pair signé par la famille et le jeune au pair pourra servir de preuve à cet effet.

    Si le jeune au pair remplit les conditions pour l'inscription, il recevra un justificatif d'inscription. Le justificatif est gratuit, est valable de façon indéterminée et ne doit pas être renouvelé.

  • Infos pour les citoyens hors UE

    Étape 1 : Le jeune au pair a besoin d'un passeport valide

    Aucun jeune au pair venant d'un pays hors de l'UE, de l'AELE ou de l'EEE ne peut entrer en Norvège ou introduire une demande de permis de séjour sans passeport valide. 

    Étape 2 : Le contrat au pair signé

    Le jeune au pair aura besoin d'un contrat au pair pour pouvoir demander son permis de séjour (voir étape 3). Le contrat doit être rempli et signé par la famille et par le jeune. Les tâches au pair prévues doivent y être mentionnées. Les deux parties conservent chacun un exemplaire signé.

    Étape 3 : Demande de permis de séjour / travail

    Pour pouvoir être au pair en Norvège, le jeune au pair a besoin d'un permis de séjour. La demande pour celui-ci sert en même temps de demande de permis de travail. En plus du formulaire de demande, il devra y joindre les documents suivants :

    • un passeport valide
    • le contrat au pair standard signé par la famille et le jeune au pair
    • justificatif prouvant la nationalité de la famille d'accueil (par exemple une copie des passeports)
    • une copie du passeport du jeune au pair (s'il est déjà en Norvège, la date de son arrivée sur le sol norvégien doit y être mentionnée, sinon joindre un autre document le prouvant)
    • une traduction en norvégien ou en anglais de tous ces documents
    • une photo d'identité respectant certains critères

    De plus, le jeune au pair doit payer une taxe.

    Il devra éventuellement y joindre d'autres documents :

    • si le jeune au pair fait sa demande de permis de séjour dans un autre pays que son pays d'origine : une pièce justificative prouvant qu'il y réside légalement depuis les six derniers mois
    • si la famille est monoparentale : une pièce justificative qui établit la responsabilité (temporelle) que le parent a sur ses enfants à charge
    • si la famille fait la demande à la place du jeune au pair : une procuration écrite de sa part 

    Si le jeune au pair joint des copies de ces documents au dossier de demande, il devra présenter les originaux au moment du dépôt du dossier.

    Où le jeune au pair peut-il déposer sa demande de permis de séjour ?

    S'il ne réside pas en Norvège actuellement, le jeune au pair peut déposer son dossier de demande auprès d'une ambassade norvégienne ou d'un consulat norvégien, soit dans son pays d'origine, soit dans le pays où il vit actuellement et pour lequel il possède un permis de séjour qui couvre les six derniers mois. Dans certains pays, le dépôt de la demande peut aussi se faire dans une ambassade suédoise ou danoise.

    S'il réside en Norvège actuellement, il est possible qu'il puisse également déposer sa demande en Norvège

    S'il dépose sa demande en Norvège ou auprès d'une ambassade norvégienne, il devra tout d'abord s'inscrire en ligne. Lors de l'inscription en ligne, il obtiendra un rendez-vous auprès d'une ambassade ou d'un poste de police afin de présenter son passeport et d'autres documents.

    S'il effectue sa demande auprès d'une ambassade suédoise ou danoise, il aura tout d'abord besoin du formulaire de demande. Il devra ensuite contacter l'ambassade pour prendre un rendez-vous afin de présenter son passeport ainsi que d'autres documents nécessaires.

    En Norvège, les jeunes au pair obtiennent un permis de séjour pour deux ans maximum. Le permis de séjour n'est cependant délivré que pour la durée du séjour au pair. Pendant cette période, le jeune au pair peut sortir du territoire norvégien ou y entrer à sa guise.

    Le jeune au pair vient des Philippines ? Il a donc besoin d'un visa et d'autres documents sans doute pour pouvoir entrer en Norvège en tant qu'au pair. Vous obtiendrez plus d'informations auprès de l'ambassade norvégienne aux Philippines ou de l'ambassade philippine en Norvège.

    Étape 4 : Le jeune au pair demande sa Residence card

    Une fois que la demande de permis de séjour du jeune au pair est validée, il reçoit une lettre l'informant qu'il lui faut une Residence card (carte de séjour). Cette carte sert de justificatif comme quoi le jeune au pair réside légalement sur le territoire norvégien. Après avoir reçu le courrier en question, il doit se rendre à un poste de police norvégien pour donner ses empreintes digitales et se faire prendre en photo. Il obtiendra sa Residence Card environ 10 jours plus tard.

    Étape 5 : Prenez rendez-vous chez le médecin pour le jeune au pair

    Selon la réglementation norvégienne, les jeunes au pair n'étant pas originaires d'un pays membre de l'UE, de l'AELE ou de l'EEE doivent passer un test de tuberculose. La famille d'accueil doit prendre rendez-vous chez un médecin dans les deux premiers jours après l'arrivée de son au pair en Norvège. En effet, ce test doit être effectué avant que le jeune au pair ne s'occupe des enfants.

    Si l'au pair vient des États-Unis, du Canada, de la Nouvelle-Zélande, de l'Australie ou du Japon, il n'a pas l'obligation de passer le test de dépistage de la tuberculose.

L'équipe d'AuPairWorld fait tout son possible pour mettre à votre disposition des informations actuelles sur les différents pays d'accueil. Nous ne pouvons néanmoins garantir que tous les contenus soient exhaustifs et corrects. Si vous deviez constater des lacunes ou des inexactitudes, nous serions heureux de recevoir vos commentaires.
×

Accédez à votre profil sur AuPairWorld

Vous n'avez pas encore de profil ?
L'enregistrement est rapide et gratuit.

Créer un profil au pair
Créer un profil famille
Vous avez déjà un profil ?
Cliquez ici pour vous connecter