Formalités d'entrée et visa en Irlande

Séjour au pair en Irlande : Quelles sont les conditions d'entrée pour les jeunes au pair souhaitant partir pour l'Irlande ? Ont-ils besoin d'un visa ? Nous avons recueilli sur cette page les informations pour les citoyens des pays de l'UE et hors UE.

Jeune fille au pair à l'aéroport

Les dispositions légales d'entrée en Irlande diffèrent selon que le jeune au pair vienne d'un pays UE ou d'un pays non membre de l'UE.

UE : Belgique, Bulgarie, Croatie, Danemark, Allemagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Grande-Bretagne (Royaume-Uni), Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Autriche, Pologne, Portugal, Roumanie, Suède, Slovaquie, Slovénie, Espagne, République Tchèque, Hongrie, Chypre

AELE:  Islande, Liechtenstein, Norvège, Suisse

Hors EU: Ressortissants de tous les autres pays.

  • Citoyens de l'UE

    Étape 1 : vérifier la validité du passeport

    Avant de commencer à planifier son voyage, le jeune au pair doit vérifier si il est en possession d'un passeport ou une carte d'identité valide. Il n'a pas besoin de visa pour entrer sur le sol irlandais.

    Étape 2 : demander un numéro PPS

    Les ressortissants de l'UE n'ont pas besoin de s'inscrire auprès du bureau des étrangers de leur lieu de résidence. De plus, ils n'ont pas besoin de carte de séjour pour vivre en Irlande.

    Toutefois, nous conseillons vivement aux jeunes au pair de demander un numéro PPS (Personal Public Service Number). Il  les aidera notamment à pouvoir bénéficier des services de santé publics en Irlande. Pour pouvoir demander un numéro PPS, les jeunes au pair doivent déjà vivre en Irlande.

    Comment demander un numéro PPS

    C'est le ministère de la protection sociale (Department of Social Protection) qui émet à votre jeune au pair son numéro PPS. Veuillez vous adresser au Social Welfare Local Office pour plus d'informations.

    Le jeune au pair aura besoin des documents suivants pour sa demande de numéro PPS :

    • son passeport ou sa carte d'identité
    • un justificatif de domicile. La famille d'accueil doit écrire pour cela une simple lettre confirmant que le jeune au pair vit actuellement chez eux. Il est possible que l'on demande au jeune de joindre une des factures de la famille (téléphone, électricité, etc.).

    Vous trouverez plus d'informations au sujet du numéro PPS sur le site du Citizens Information

  • Citoyens hors UE

    Étape 1: Demander le visa

    Programme Working Holiday Maker en Irlande

    Les ressortissants de l'Argentine, de l'Australie, du Canada, de Hong Kong, du Japon, de la Nouvelle-Zélande, de la Corée du Sud et du TaÏwan peuvent demander un visa Working Holiday. Toutefois, ce visa ne peut être délivré qu'à un nombre limité de personnes et pour des périodes déterminées. De plus, les demandeurs doivent disposer de ressources financières suffisantes pour pouvoir subvenir à leurs besoins, du moins pour le début de leur séjour en Irlande.

    Plus d'informations concernant le programme Working Holiday Maker en Irlande (en anglais).

    Programme Work & Travel en Irlande

    Les citoyens des États-Unis peuvent entrer en Irlande avec un visa Work & Travel. Il y a plusieurs choses à prendre en compte : les participants au programme doivent soit être inscrits à une école supérieure, soit être tout juste diplômés d'une école supérieure (dans les 12 derniers mois). De plus, ils doivent pouvoir prouver soit qu'ils disposent d'au moins 1 500 euros et d'un billet de retour, soit de 3 000 euros (par relevé bancaire). Pour plus de détails sur le programme Work & Travel, consultez le site du Department of Foreign Affairs (en anglais).

    Visa étudiant en Irlande

    Les étudiants venant de pays en dehors de l'UE faisant des études à plein temps reconnues pendant au moins une année universitaire peuvent travailler jusqu'à 20 heures par semaine pendant le semestre et  jusqu'à 40 heures par semaine pendant les vacances semestrielles en été et en hiver. Cependant, il faut prendre en considération le fait que beaucoup de familles d'accueil préfèrent que les jeunes au pair travaillent 30 heures par semaine.

    La famille d'accueil et le jeune au pair doivent clarifier en avance combien d'heures il doit travailler par semaine et comment est reparti son emploi du temps individuel car il pourrait devenir difficile organiser ses heures de travail et son programme d'études en même temps. Gardez à l'esprit aussi que les services de l'immigration ont le droit de refuser son entrée au moment de son arrivée en Irlande s'ils pensent que l'étudiant a l'intention de travailler à plein temps.

    Au cas où vous auriez d'autres questions sur le visa étudiant en Irlande, veuillez contacter les autorités irlandaises compétentes.

    Étape 2: Enregistrement du jeune au pair auprès des autorités locales

    Après son arrivée en Irlande le jeune au pair doit s'enregistrer auprès des autorités locales.

    Plus d'informations à propos de l'enregistrement auprès du Garda et au sujet de la demande du numéro PPS

L'équipe d'AuPairWorld fait tout son possible pour mettre à votre disposition des informations actuelles sur les différents pays d'accueil. Nous ne pouvons néanmoins garantir que tous les contenus soient exhaustifs et corrects. Si vous constatez des lacunes ou des inexactitudes, nous serions heureux de recevoir vos commentaires.
×

Accédez à votre profil sur AuPairWorld

Vous n'avez pas encore de profil ?
L'enregistrement est rapide et gratuit.

Créer un profil au pair
Créer un profil famille
Vous avez déjà un profil ?
Cliquez ici pour vous connecter