Formalités d'entrée et visa aux États-Unis

Qui s'occupe de la demande de visa du jeune au pair ? Est-il obligatoire de contacter une agence ? Les jeunes au pair ont-ils besoin d'un visa J-1 qui peut être obtenu uniquement par le biais d'une des 16 agences officiellement reconnues aux États-Unis. Ici vous retrouverez une description étape par étape des démarches à suivre.

Jeune fille au pair à l'aéroport

Des jeunes provenant de presque tous les pays du monde peuvent partir pour un séjour au pair aux États-Unis, exception faite pour les pays qui n'ont pas de relations diplomatiques avec les États-Unis. Remarque : pour pouvoir travailler en tant que jeune au pair aux États-Unis, il est impératif de contacter l'une des agences agréées ! En outre, les jeunes au pair doivent être disponibles à partir pour un séjour d'au moins 12 mois. Cette durée minimum est l'une des conditions imposées par le programme au pair lié au visa J-1.

Pour devenir un jeune au pair aux États-Unis, il est nécessaire de demander un visa J-1. Ce visa peut être obtenu uniquement par le biais d'une des 16 agences reconnues officiellement. AuPairWorld collabore avec l'agence AIFS. Les agences (appelées également organismes sponsors) imposent des frais de placement en fonction des services qu'elles offrent pour présenter la demande de visa et pour aider les jeunes au pair à remplir les conditions légales.

Si vous utilisez AuPairWorld pour vos recherches, suivez les étapes suivantes :

Étape 1 : S'enregistrer sur AuPairWorld et choisir une agence

Il est possible de choisir une des agences partenaires d'AuPairWorld pour l'expérience au pair. Familles d'accueil et jeunes au pair ont la possibilité de contacter directement une de ces agences qui va organiser le séjour et fournir le support nécessaire.

Étape 2 : Organiser le placement avec l'agence agréée

Il y a toute une série de procédures à accomplir pour obtenir un visa J1 pour un séjour au pair. D'abord, le jeune au pair doit passer un entretien personnel avec l'agence qui lui demandera de lui fournir au moins trois références de la part de personnes non-parentes qu'elle tâchera de vérfier. De plus, le jeune au pair devra présenter un certificat médical attestant qu'il peut participer au programme au pair. L'agence s'occupera également de vérifier les mentions figurant sur le casier judiciaire. Finalement, il devra passer un examen psychologique pour prouver qu'il est capable de travailler en tant que jeune au pair aux États-Unis.

Étape 3 : Demander le visa

L'un de vous, l'agence ou le jeune au pair, doit envoyer la demande de visa à l'ambassade ou au consulat américain dans le pays d'origine du jeune au pair. Avant que son visa soit délivré, le jeune au pair doit passer un entretien auprès de l'ambassade ou du consulat. Son visa ne sera délivré avant que l'agence lui ait garanti son placement en définitif.

Étape 4 : Participer au cours d'orientation offert par l'agence

Le séjour aux États-Uni commencera avec cinq jours de cours d'orientation. Ce cours est organisé par l'agence. Ensuite, le jeune au pair rencontrera sa famille d'accueil.

Sources et liens utiles

Toutes les dispositions du Département d'État concernant le programme au pair aux États-Unis (USA)

L'équipe d'AuPairWorld fait tout son possible pour mettre à votre disposition des informations actuelles sur les différents pays d'accueil. Nous ne pouvons néanmoins garantir que tous les contenus soient exhaustifs et corrects. Si vous constatez des lacunes ou des inexactitudes, nous serions heureux de recevoir vos commentaires.