Comment motiver votre jeune au pair

Dans un extrait de son livre « Au Pairs with Ease », Clarissa Mosley (psychologue et mère d'accueil) partage quelques conseils pour aider les familles d'accueil à motiver leurs jeunes au pair.

Une jeune fille avec un ballon
, dans Familles d'accueil

Si vous repensez à votre professeur ou patron préféré, quels types de souvenirs gardez-vous à leur égard ? Sont-ils négatifs et liés aux moments où ils avaient remarqué que vous vous étiez trompés ou sont-ils positifs et liés aux moments où ils vous avaient félicité pour votre travail ?

Les compliments et les félicitations sont toujours la meilleure façon pour construire une bonne relation avec votre famille, vos enfants et bien sûr aussi votre jeune au pair. C'est toujours beaucoup plus facile de remarquer les moments où l'autre personne a fait quelque chose de mal, surtout quand il s'agit de quelqu'un de notre famille. Si vous souhaitez construire une bonne relation avec votre nouveau jeune au pair, n'oubliez pas de remarquer plutôt ce qu'il a fait de bien, de vous féliciter et de l'encourager. Vous serez surpris de voir comment un simple « merci » peut faire toute la différence.

Vous êtes sans doute habitués à féliciter vos enfants. Il ne s'agit pas tout simplement de dire « bien fait » ou « tu as fait du bon travail, Kirsten ». Certains psychologues ont démontré que les compliments arrivent à améliorer le rendement des élèves et des employés.

Voici trois aspects fondamentaux :

1. Appelez votre jeune au pair par son prénom

Les gens apprécient le fait d'être vus pour ce qu'ils sont. De cette façon, si vous appelez votre jeune au pair par son prénom
alors que vous le félicitez, il va savoir que vous êtes en train de parler bien à lui et pas aux enfants... ou
à votre chat.

2. Focalisez-vous sur l'action, pas sur la personne

Ce qui fait la différence, afin de motiver une personne à donner le meilleur, est la valorisation positive de l'action
et de la manière dont elle l'a fait. En ce faisant,
le compliment va sembler plus sincère qu'un simple « bien fait ».

3. Soyez spécifiques

C'est la seule façon pour que votre jeune au pair sache que vous appréciez
ses efforts et il sera encouragé à s'engager d'avantage
la prochaine fois.

Comment mettre tout cela en pratique ?

Si le jeune au pair a fait la vaisselle, n'oubliez pas de le féliciter :

Merci d'avoir fait la vaisselle.

Soyez spécifiques et appelez le jeune au pair par son prénom :

Les casseroles sont si propres, Anne.

Focalisez-vous sur l'action et sur les efforts du jeune :

Sans aucun doute, cela a demandé de l'énergie.

Voici donc la conversation dans son ensemble :

Merci d'avoir fait la vaisselle. Les casseroles sont si propres, Anne. Sans aucun doute, cela a demandé de l'énergie.  

Féliciter votre jeune au pair va mettre un sourire sur son visage.

Un autre exemple

Le jeune au pair s'est donné énormément de mal avec votre enfant au moment où il ne voulait pas manger. Vous pourriez profiter d'un moment de calme pour lui dire : 

Merci pour tes efforts avec Jasper, Mary. Il ne voulait pas manger mais tu as parfaitement géré la situation. J'ai vraiment apprécié ton aide.

  • En appelant votre jeune au pair par son prénom, vous personnaliserez le compliment. 
  • Vous serez spécifiques et vous vous focaliserez sur l'action du jeune.
  • Vous apprécierez ses efforts et vous construirez ainsi une bonne relation avec lui.

Bien sûr, il n'est pas nécessaire et il n'est pas vraiment possible de planifier ces compliments à chaque fois. Ce ne sont que quelques exemples des situations vécues au quotidien lors de ce type d'expérience. En suivant les conseils mentionnés, vous aurez la possibilité d'établir un véritable lien avec votre jeune au pair.

Apprécier pour motiver

Voici comment vous pourriez apprécier le soutien de votre jeune au pair d'une autre façon. Si pendant la plupart de la journée vous n'êtes pas à la maison, vous pourriez lui laisser une note de remerciement pour ses efforts. N'oubliez pas d'engager des conversations à ce propos, de temps en temps. Lui dire « Ton aide est si précieuse pour toute la famille. Nous sommes ravis que tu sois là. » fait la différence. Par exemple : « Oh, tu a rangé les bols par grandeur ! Quelle bonne idée ! » ou encore « Merci d'avoir ramassé les vêtements que j'ai fait tomber ».

Ce n'est pas facile de trouver les bons mots. C'est compréhensible. Mais assurez-vous de féliciter votre jeune au pair de temps en temps. Sinon vous pouvez prendre un moment pour ce faire à chaque fois que vous lui donnerez son argent de pôche : « Merci pour ton soutien pendant la semaine. Je l'apprécie vraiment ». C'est aussi une occasion parfaite pour lui demander comment il va et s'il a des doutes ou des questions à propos de votre routine quotidienne ou à propos de l'expérience au pair en général.

 

Clarissa Mosley
 

Sur l'auteur :
Clarissa Mosley, psychologue et mère de cinq enfants, a aussi accueilli 15 jeunes au pair. Clarissa a décidé de partager ses connaissances dans ses domaines d'expertise dans son nouveau livre. Elle souhaite ainsi aider les familles d'accueil afin qu'ils puissent avoir une bonne expérience lors du séjour au pair. Son livre Au pairs with Ease est disponible au format Kindle sur Amazon.

×

Accédez à votre profil sur AuPairWorld

Vous n'avez pas encore de profil ?
L'enregistrement est rapide et gratuit.

Créer un profil au pair
Créer un profil famille
Vous avez déjà un profil ?
Cliquez ici pour vous connecter