Pour l'instant, les séjours au pair au Royaume-Uni continueront à se dérouler comme d'habitude

Brexit, où en est-on ?  Même si le Royaume-Uni quittera l'Union européenne, il n'y aura pas de conséquences immédiates sur les séjour au pair au Royaume-Uni au moins jusqu'à 2021.

Vue de Big Ben et du Parlement
, dans Jeunes au pair

Enfin, c'est officiel : le Parlement a voté en faveur de l'accord sur le Brexit et le 30 janvier l'UE il approuvera formellement le départ du Royaume-Uni de l'UE.

Dans l'immédiat, les séjours au pair continueront à se dérouler comme d'habitude.

Par conséquent, les jeunes au pair et les familles d'accueil pourront continuer à organiser leur séjour au pair en toute tranquillité.

Les jeunes au pairs européens pourront librement entrer au Royaume-Uni pour un séjour au pair jusqu'à janvier 2023. Les dispositions qui réglementent cette période sont consultables dans le Document d'orientation "Arrangements d'immigration sans accord pour les citoyens de l'UE arrivant après le Brexit", qui définit le status des citoyens européens au Royaume-Uni pendant cette période de transition jusqu'aux nouveaux accords entre l'UE et le Royaume-Uni.  

Visa de 3 ans

Après l'approbation du Brexit, les jeunes au pairs européens pourront postuler pour un permis de séjour temporaire (European Temporary Leave - EURO TLR). D'après le résumé du document d'orientation :

"Après le Brexit, les ressortissants de l'UE voulant entrer au Royaume-Uni pourront présenter la demande pour obtenir le status d'immigration temporaire de 36 mois - Congé temporaire européen (TLR).  Vous pourrez présenter votre candidature après votre arrivée au Royaume-Uni et avec le nouveau système Euro TLR cela sera simple et gratuite. Pour les ressortissants de l'UE voulant entrer au Royaume-Uni après le Brexit, il n'y aura besoin de présenter aucune demande spécifique à l'avance.

Les citoyens européens pourront donc organiser leur séjour au pair au Royaume-Uni de façon simple et gratuite jusqu'à 36 mois après le départ officiel de ce Pays de l'Union européenne, prévu en janvier 2020. Cette période de 36 mois est évidemment plus longue qu'un séjour au pair traditionnel. Toutefois, elle offre un cadre juridique clair qui permet aux jeunes au pair européens et aux familles d'accueil d'organiser leur séjour en toute tranquilité dans la période à venir.

Pas de visa nécessaire pour les jeunes au pair européens jusqu'à fin 2020.

Pour les mois à venir et jusqu'à fin 2020, il y a une façon encore plus facile de planifier un séjour au pair. D'après le Document d'orientation :

"Les ressortissants de l'Union européenne entrant au Royaume-Uni après le Brexit et ne pas présentant la demande pour l'Euro TLR (voir ci-dessus) devront quitter le pays au plus tard le 31 décembre 2020, à moins qu'ils n'aient présenté la demande pour obtenir le status d'immigration britannique et qu'ils n'en soient titulaires dans le cadre du système migratoire basé sur les points.

Les familles d'accueil et les jeunes au pair pourront donc planifier leur séjour au pair jusqu'à fin 2020 en se basant sur ces indications. Donc, les ressortissants de l'Union européene entrant au Royauame-Uni dans cette période n'auront aucun besoin de demander un visa. De cette manière, les jeunes au pair européens et les familles d'accueil britanniques pourront bénéficier de leur séjour au pair exactement comme dans le passé. 

Qu'en sera-t-il des jeunes au pair extracommunautaires ?

Le Brexit n'a aucune conséquence pour les jeunes au pair non-ressortissants de l'UE, ainsi que pour les familles d'accueil intéressées à accueillir un jeune au pair extracommunautaire. En fonction du pays d'origine, ces jeunes au pair pourront entrer au Royaume-Uni de différentes manières. Pour toute information supplémentaire, veuillez consulter formalités d'entrée et visa pour jeunes au pair au Royaume-Uni.

Brexit : la prochaine étape 

Le Brexit se confirme cette histoire sans fin qui a secoué le monde entier. Même si la décision de la sortie du Royaume-Uni de l'UE a été prise, il faut encore négocier les détails de ce départ entre ce Pays et l'UE. 

Certainement, AuPairWorld espère que ces accords établiront une façon simple et valable au fil du temps pour les jeunes au pair européens et les familles d'accueil du Royaume-Uni d'organiser un séjour au pair réussi. AuPairWorld tiendra clairement ses utilisateurs informés de toute nouvelle.

À présent, le séjour au pair continue à être une option faisable et intelligente pour passer du temps au Royaume-Uni pour jeunes au pair européens et non européens. Les jeunes au pair pourront continuer à bénéficier des avantages de vivre dans un Pays avec une tradition culturelle si riche et une langue si importante comme le Royaume-Uni, qui a été considéré, entre autres, comme l'une des destinations les plus convoitées pendant des décennies. Pour leur part, les familles d'accueil pourront aussi continuer à utiliser la plateforme d'AuPairWorld pour chercher des jeunes au pair et bénéficier des avantages offerts par ce type d'échange culturel et de garde d'enfants (qui s'est toujours avéré d'aiileurs une méthode réussie).