Séjours au pair après le Brexit : scénarios d'avenir

Le Gouvernement du Royaume-Uni n'a pas encore établi les modalités de déroulement des séjours au pair dans le pays après le 31 décembre, date du Brexit. En raison du manque d'informations disponibles, on a avancé quelques hypothèses sur les possibles scénarios d'avenir des séjours au pair au Royaume-Uni après le Brexit.

Vue de Big Ben et du Parlement
, dans Jeunes au pair

Malheureusement, les procédures finales pour la sortie du Royaume-Uni de l'UE sont encore incertaines. Cependant, on a essayé de faire le point sur la situation actuelle pour aider les jeunes européens et les famlles d'accueil après le Brexit.

Informations de base

Possibles accords sur le futur des jeunes au pair

Visa touristique

Les citoyens de l'UE pourront entrer au Royaume-Uni sans visa et y rester jusqu'à 6 mois. Ce n'est pas encore clair si un jeune au pair européen entrant dans le pays en tant que touriste, pourra séjourner chez sa famille d'accueil jusqu'à un maximum de 6 mois. Les jeunes au pair européens au Royaume-Uni ne jouissent pas de statut légal précis. Donc, plusieurs possibilités sont ouvertes.

Visa Tier 5 Youth Mobility

Certaines agences au pair du Royaume-Uni et représentants du gouvernement ont discuté la possibilité d'englober les séjours au pair dans le visa Tier 5 Youth Mobility. À présent, seulement les citoyens d'Australie, Canada, Japon, Monaco, Nouvelle-Zélande, Hong Kong, Republique Tchèque et Taiwan pourront demander ce visa. Si cette option était réalisée, d'un côté elle ouvrirait les portes aux jeunes au pair, mais de l'autre elle comporterait certaines contraintes :

  • Le payement d'une taxe de 244 £.
  • La preuve de disposer d'un dépôt d'au moins 1 890 £.
  • La souscription de l'assurance santé du Royaume-Uni valable 12 mois et s'élevant à 300 £.

À présent, les citoyens européens ne peuvent pas demander ce type de visa.

Visa d'étude

Certains jeunes au pair, européens et non européens, pourront entrer dans le pays avec un visa d'étude (Tier 4). Les étudiants étrangers frequentant un cours reconnu pourront aussi travailler 20 h par semaine. Cette option offre donc la possibilité de travailler comme jeune au pair pendant ces heures, ce qui demande aux jeunes au pair et aux familles d'accueil de travailler ensemble.

Les séjours au pair au Royaume-Uni maintenant

Les jeunes au pair et les familles d'accueil qui sont intéressés à commencer un séjour maintenant pourront le faire. Jusqu'au 31 décembre 2020 les citoyens de l'UE pourront entrer au Royaume-Uni sans devoir accomplir de formalités spécifiques et y rester jusqu'au 31 juin 2021. Les séjours au pair qui continueront après cette date devront se dérouler selon les nouvelles dispositions (quand elles seront rendues publiques).

Prendre les choses avec philosophie

Pour nous tous, c'est frustrant de savoir que le futur des séjours au pair au Royaume-Uni est dans les limbes depuis longtemps. Nous, chez AuPairWorld, nous voulons rester optimistes tout en pensant qu'à la fin on parviendra à un accord commun pour continuer à bénéficier, tous, des avantages offerts.

Au même temps, on est conscient du fait que les séjours au pair ne sont pas la priorité du Gouvernement du Royaume-Uni, qui doit aussi résoudre avant d'autres questions plus importantes avec l'UE. De notre part, on continuera à y travailler tout en restant toujours calmes et positifs. Nous espérons que tu pourras faire de même ! En attendant, nous te demandons de prendre une minute de ton temps pour signer la campagne pour sauver les séjours au pair au Royaume-Uni.