Devenir famille d'accueil en France
Marie, mère d'accueil : « Nos au pairs sont toujours les bienvenues chez nous ! »

Marie, mère d'accueil française, a accueilli jusqu'à présent trois jeunes filles au pair et se prépare à recevoir la quatrième. Elle nous raconte de sa recherche, de la façon dont ses enfants se sont attachés aux nouveaux membres de la famille et comment ces expériences lui ont permis de renouer avec ses racines italiennes.



Promenade

Accueillir un au pair : une expérience à faire et à refaire !

Nous avons accueilli notre première au pair en 2011, pour 3 mois en été. Alors, j'étais veuve avec mes deux fils et j'avais besoin d'une aide à la maison, comme, à l'époque, je travaillais à temps « très » plein en profession libérale ! Etant moi-même bilingue par mon père et trilingue par mes études, je voulais que les garçons puissent profiter d'une « grande soeur » qui parle plusieurs langues. Quelques temps après, ma famille s'était agrandie, j'ai eu la chance de rencontrer à nouveau l'amour et j'ai donné naissance à une petite fille. Nous avons alors décidé d'avoir à nouveau recours à une jeune fille au pair pour nous aider dans la maison et pouvoir prendre un peu de temps pour nous. En fait, nous sommes sportifs et nous souhaitions pouvoir assister à des entraînements en club les soirs de semaine. De plus, j'avais réellement apprécié la première expérience que j'avais eu avec une au pair.

J'ai découvert AuPairWorld en comparant les différentes agence : mon choix a été vite fait !

J'ai fait des recherches sur Internet pour essayer de trouver des agences proches de chez moi et c'est alors que je suis tombée sur le site AuPairWorld. En quelques clics, j'ai pu comparer les différences de services et de prix proposés par les agences et par Au Pair World... Mon choix a été vite fait ! J'ai donc créé mon profil sur AuPairWorld, en le rendant le plus complet et représentatif possible et j'ai rapidement eu de nombreux contacts avec des jeunes filles aux profils très intéressants ! J'avais décidé de choisir parmi des jeunes filles italophones et anglophones, en me disant que ça serait plus facile si je maîtrisais moi-même la langue maternelle de la jeune fille : histoire de pouvoir communiquer sans problème. Finalement, mon choix s'est donc arrêté sur le profil de Donatella, qui est devenue quelques temps après notre toute première au pair. C'est tout naturellement que j'ai à nouveau utilisé AuPairWorld pour trouver les jeunes filles suivantes !

Nos filles au pair étaient à l'aise avec nos enfants et complètement autonomes : absolument fantastiques

Sur les trois jeunes filles que nous avons accueillies, deux se sont révélées être absolument fantastiques ! Elles se sont parfaitement intégrées au sein de notre famille et ont montré nombre de qualités pour s'occuper des enfants durant tout leur séjour ! Non seulement Donatella et Marta étaient très à l'aise avec les enfants, en allant du changement des couches du bébé aux promenades à vélo jusqu'aux activités manuelles créatives avec les plus grands, mais, en plus, elles ont toutes les deux fait preuve d'une grande autonomie : elles n'hésitaient pas à sortir pour rencontrer des gens et visiter la région. Elles avaient une grande capacité à prendre des initiatives et une parfaite responsabilité dans les tâches qui leur étaient attribuées. La troisième n'est pas restée assez longtemps chez nous (seulement deux semaines), nous dirons que c'était la moins bonne expérience.

Les tâches de nos au pairs

Nous attendons de notre au pair quelques heures de baby-sitting, pas forcément avec les trois enfants en même temps ! Proposer des activités ludiques aux enfants et surtout éviter les écrans au maximum, les aider à la toilette, plier et ranger leur linge, parfois les conduire et récupérer à l'école ou club de sport ; leur apprendre un peu de sa langue maternelle (et à nous aussi !), vider et remplir le lave-vaisselle. Parfois préparer le repas : nous n'attendons pas de la grande cuisine ! Des repas simples nous conviennent parfaitement ! Promener les chiens et, finalement, gérer la propreté de sa chambre, sa salle de bain et son linge.

Voilà à quoi ressemble une journée typique chez nous

Un jour typique durant la période scolaire pourrait ressembler à ça : de 9 à 11 heures cours de français ; à 13 heures aller chercher notre fils à l'école maternelle et le mettre à la sieste ; entre 13 heures 30 et 16 heures 15 garder notre fils pendant qu'il dort et en profiter pour vider ou remplir le lave-vaisselle, plier le linge et préparer le goûter ; à 16 heures 30 aller chercher notre fils aîné à l'école élémentaire et notre fille chez la nourrice (juste derrière l'école !) ; à 17 heures promener les chiens ; à 19 heures repas en famille.

Nos expériences

À la découverte de notre pays avec Donatella et Marta

Nous essayons de faire découvrir à notre au pair notre culture et notre région. Par exemple, Donatella est venue avec nous en vacances, nous avons fait un tour de France de presque 6 semaines au départ du Nord : Tréguier, Paris, Strasbourg, Châtel, Marseille, Toulouse puis Paris à nouveau. Avec Marta, nous avons visité Bruges (en Belgique), sommes allés à Aqualibi (parc d'attractions aquatique), sur la Côte d'Opale, avons visité le Centre Historique Minier de Lewarde : comme nous habitons dans le Nord, les mines de charbon tiennent une place importante dans notre patrimoine culturel ! Nous proposons systématiquement à notre au pair de nous accompagner aux repas de famille ou si nous sortons chez des amis, mais ça n'est en rien obligatoire pour elle.

Un soulagement et quel plaisir d'entendre les enfants parler en italien !

L'arrivée d'un au pair dans notre vie quotidienne à représenté pour ma part un sacré soulagement dans mon organisation ! J'apprécie réellement de pouvoir me libérer de quelques tâches ménagères, de trouver la maison en ordre en rentrant du travail et de pouvoir assister de manière assidue à mes entraînements sportifs ! De plus, ça m'a permis de renouer avec mes racines italiennes et de partager ça avec mes enfants et mon époux. Quel plaisir d'entendre ses petits s'exprimer dans cette belle langue qu'est l'italien !

Les départs ont toujours été difficiles, mais nous sommes encore en contact

De plus, mes enfants ont réagi très bien à l'arrivée de nouveaux membres de la familles ! Ils se sont très vite attachés aux filles et n'ont eu aucun mal à les intégrer dans leur quotidien. Ce sont les départs qui ont été plus difficiles, avec quelques larmes pour notre aîné et notre cadet (de 2 ans et demi) qui continue à nous demander  « où elle est Marta ? » plusieurs semaines après son départ... Et nous sommes encore en contact avec deux de nos jeunes au pair ! Nous continuons à correspondre via Internet et nous n'excluons pas de nous revoir prochainement. Elles seront toujours les bienvenues chez nous !

Log in to AuPairWorld

×

Security question

If you forget your password, you must answer a security question correctly. Only then will it be possible to reset your password and regain access to your profile. Please select a question now and enter an answer for it.

  Cancel