Devenir famille d'accueil en France
Anne-France, mère d'accueil : « Une ouverture d'esprit pour les enfants »

French host mum Anne-France has remained in touch with all of her former au pair girls. In an interview she tells us about her experience unveiling some interesting details.



Quand et pourquoi avez-vous pris la décision d'accueillir un jeune au pair chez vous ?

Ann-France and her familyC’est à l’occasion de notre expatriation aux US que nous avons opté pour l’accueil de notre première au pair au sein de notre famille. Les horaires des écoles aux US ne sont pas compatibles avec une activité professionnelle à plein temps et nous souhaitions offrir à nos enfants une continuité dans le mode de garde, au lieu de changer de babysitter chaque jour de la semaine. Cette décision permettait également de leur offrir la possibilité de participer à des activités extra-scolaires après l’école. Nous avons choisi de n’accueillir que des francophones durant tout notre séjour au US, pour que nos enfants scolarisés dans une école internationale bénéficient de l’aide aux devoirs optimale. Depuis notre retour en France, nous n’accueillons que des au pairs anglophones pour le maintien du bilinguisme de nos enfants.

Comment avez-vous trouvé votre au pair ?

Nous avons trouvé nos deux premières au pair par hasard dans notre réseau de contacts. Ce genre de coïncidence ne peut être renouvelé à la demande, et c’est ainsi que pour toutes les suivantes, nous avons utilisé le site de « AuPairWorld ».

Combien d'au pairs avez-vous accueilli jusqu'ici ?

Nous avons recruté 3 filles au pair françaises et 3 filles au pair américaines, dont 4 via le réseau AuPairWorld.

Quelles expériences avez-vous eu avec vos jeunes au pair ?

Anne-France with one of her childrenCes expériences sont toujours riches d’enseignement. Quelle que soit la nationalité, l’apport individuel, culturel et éducatif est une source indéniable d’enrichissement et d’ouverture d’esprit pour nos enfants. Nous sommes restés en contact avec toutes et les avons souvent revues à l’occasion de diverses fêtes d’anniversaire. Cela nous fait également très plaisir de les suivre et parfois de les accompagner dans leur vie post au pair.

Quelles tâches attendez-vous de votre au pair ?

En fonction de l’évolution de l’âge des enfants, les tâches attendues ne sont pas les mêmes. Ainsi, lorsqu’ils étaient plus jeunes, nous souhaitions une aide aux devoirs, une assistance pour les bains et repas. Aujourd’hui, nous sommes davantage passé sur du « coaching ». Nos jeunes filles au pair sont davantage là pour les encadrer et leur garantir la présence d’un adulte à chaque instant et leur permettre de se rendre accompagnés à l’école et à leurs activités. La communication en anglais est la clef du maintien de leur bilinguisme. Nous comptons également sur notre jeune fille au pair pour s’intégrer à notre rythme, respecter nos valeurs familiales ainsi qu’un certain ordre dans ses affaires.

À quoi ressemble un jour typique pour votre au pair ?

one of Anne-France's au pair girlsLa journée commence avec un réveil vers 7:00 tous les jours de la semaine (à l’exception du mercredi), pour un petit-déjeuner en famille à 7:30. Vers 8:00 notre jeune fille au-pair conduit nos enfants à l’arrêt de bus. Elle a alors tout le loisir de se rendre à ses cours de français ou activités diverses et variées. C’est à 15:00 qu’un de nos enfants rentre du collège et que nous comptons sur notre jeune fille au pair pour l’accueillir à la maison. A 17:00, notre jeune fille au pair retourne à l’arrêt de bus pour accueillir nos autres enfants et les conduire à leurs diverses activités (piano, solfège, tennis, danse...). Certains soirs, notre jeune fille au pair a en charge la préparation du dîner pour les enfants. Le mercredi est une journée au cours de laquelle certains de nos enfants n’ont pas d’école et la jeune fille au pair en est responsable. Elle les conduit à leurs activités, vérifie la réalisation des devoirs et prépare le déjeuner.

Que faites-vous de votre au pair dans votre temps libre ?

Durant notre temps libre, notre jeune fille au-pair est la bienvenue pour participer à nos loisirs, visites et vacances.

Quels changements a provoqué l'arrivée d'un au pair dans votre vie quotidienne ?

Tout d’abord une grande tranquillité d’esprit, mais aussi une ouverture d’esprit pour les enfants et beaucoup de bonne humeur !

Comment ont réagi vos enfants à l'arrivée d'un nouveau membre de la famille ?

Anne-France and her familyCela fait 6 ans maintenant que nous accueillons chaque année une nouvelle au pair. Même si chaque départ est triste pour les enfants, l’accueil suivant est toujours vécu avec beaucoup d’intérêt.

Est-ce que vous êtes encore en contact avec votre/vos jeune(s) au pair ?

Nous avons toujours gardé d’excellents contacts avec toutes nos jeunes filles au pair. Nous avons même organisé plusieurs rencontres entre elles et certaines entretiennent aujourd’hui encore de bonnes relations amicales.

Comment vous vous entendiez avec vos au pairs ?

one of Anne-France's daughters with an au pairNous nous sommes dans l’ensemble très bien entendu avec chacune de nos au pairs. Elle pouvait être petite sœur ou grande fille, ou les deux à la fois, nous avions des relations plutôt très amicales et respectueuses. Tout dépend de la personnalité de chacune et de leur volonté d’intégration dans notre quotidien. Chacune a établit son « petit rituel » dans sa relation avec les enfants, de la blague au salut du matin ou du soir...

Nos au pairs – très différentes les unes des autres

Au pair Anna* : Comme elle était passionée par les voyages, nous avons bâti ensemble pendant de longues soirées le parcours d’un de nos "road trips" aux US. Après deux années chez nous, nous l’avons raccompagnée à l’aéroport et nous étions tous effondrés... en larmes au milieu du terminal.

Anne-France's daughter with an au pair Au pair Johanna* : Tellement bien intégrée au rituel et à l’environnement qu’elle rencontrait même les mamans des copains des enfants pour faire des sorties avec elles. Nous avons même été invités un soir à la même soirée sans les enfants ! Beaucoup plus compliqué pour les garder !!! Elle avait un très mauvais sens de l’orientation qui nous a perdu plus d’une fois quand elle apprenait à conduire aux US, ce qui nous a valu de bonnes crises de fou rire, mais qui nous a aussi obligé à acheter notre premier GPS !

Au pair Sophie* : Les enfants n’ont jamais été aussi calmes qu’avec elle. Quand elle rentrait à la maison les enfants étaient tellement calmes et silencieux qu’il nous est arrivé de nous demander s'ils étaient bien rentrés ! Elle reste très liée à notre famille encore aujourd’hui et participe à toutes nos fêtes d’anniversaire. Elle connaît à présent toute notre famille étendue, qui nous demande régulièrement de ses nouvelles. Elle est même revenue en vacances avec nous plusieurs fois juste « pour le plaisir » ! Elle nous appelle régulièrement pour nous tenir informés de sa formation et nous l’assistons, la conseillons et la préparons même à sa future carrière.

Anne-France and one of her children Au pair Sarah* : Relation plus distante, mais respectueuse. Sa grande spécialité est de faire le « cri » du dauphin ! Lorsque nous l’avons revue à l’issue de sa dernière année en France dans une autre famille, alors qu’elle rentrait chez elle aux US, les enfants ont tenu à enregistrer son « cri » du dauphin, pour pouvoir l’écouter de temps en temps !!! Nous sommes aussi en très bonne relation avec sa mère qui tient à nous rencontrer à chacun de ses passages en France !!

* Les prénoms ont été changés par la rédaction.

ShareShareShareShare
×
Please select a language

Log in to AuPairWorld

×

Security question

If you forget your password, you must answer a security question correctly. Only then will it be possible to reset your password and regain access to your profile. Please select a question now and enter an answer for it.

  Cancel